SOPAIR : Rétrospective sur une année active

Par Marie-Catherine Goudreau (initiative de journalisme local)
SOPAIR : Rétrospective sur une année active
(Photo : Facebook SOPAIR)

La Société de Plein air des Pays-d’en-Haut (SOPAIR) a tenu son assemblée générale annuelle le 15 avril dernier. Lors de l’évènement virtuel, on a présenté le bilan de l’année 2020.

Le président James Jackson a souligné d’entrée de jeu l’importance des espaces verts cette année. « Plusieurs facteurs ont placé le plein air parmi les dossiers importants dans toutes les municipalités de la région. Le grand défi reste de trouver un équilibre entre espaces verts et développement. Malgré la pression résidentielle et touristique, c’est encourageant d’avoir de grands alliés. Les gens du plein air ont une voix très importante », a-t-il mentionné.

Corridor récréatif

En 2020, la SOPAIR a participé aux démarches pour obtenir des subventions de plus de 600 000$ pour la réalisation des premières étapes du projet du corridor récréatif liant les municipalités de la MRC des Pays-d’en-Haut. D’ici la fin de 2022, c’est plus de 1 million de dollars qui sera investi pour finaliser une connexion cyclable et piétonne dans le village de Sainte-Marguerite-du-Lac-Masson. Ce montant sera aussi investi pour assurer la pérennité du tracé actuellement dédié à la pratique de ski nordique entre Sainte-Adèle, Sainte-Marguerite-du-Lac-Masson et Estérel.

Projet de connexion durable

De plus, la SOPAIR et l’Institut des Territoires ont travaillé ensemble sur un mandat pour réaliser une connexion durable entre les terres publiques de la MRC des Pays-d’en-Haut à Sainte-Marguerite-du-Lac-Masson et le Parc régional Val-Morin-Val-David. Des consultations ont été menées avec des propriétaires de terrains en périphérie. Une connexion prioritaire a été établie et sur laquelle les gestionnaires du Parc régional y travaillent déjà.

Brigade plein air

L’année 2020 étant marquée par la pandémie, l’organisme a dû s’adapter à une situation en constant changement. À cet effet, la SOPAIR a créé une Brigade plein air en 3 jours à la demande de la MRC. Des bénévoles ont donc été présents sur les principaux sites de plein air de la région pour assurer le respect des mesures sanitaires. La brigade s’est par ailleurs transformée en Brigade d’accueil touristique qui a œuvré de juillet à octobre.

Travaux à l’Estérel

La SOPAIR a aussi accompagné la Ville d’Estérel dans la préparation et la supervision des travaux pour mettre à niveau les sentiers pédestres du Parc d’Estérel. La réfection des éléments de drainage a commencé en octobre, puis l’organisme poursuivra la supervision du chantier en 2022.

De plus, des travaux pour des aménagements dans le Parc municipal Lucie et Robert Lavigne seront réalisés à l’été 2021. Ce projet est piloté en partenariat avec la Ville d’Estérel et les employés de la SOPAIR. Le parc offrira un sentier en passerelle multiple d’environ 300 mètres.

Sécurité hors-route

La SOPAIR continue de procéder à la mise à jour des cartables de sentiers remis aux services d’urgence pour les interventions en milieu isolé. L’objectif est d’assurer que les panneaux indiquant les positions exactes des usagers sont bien présents, au bon endroit et en bon état.

Carte de plein air interactive

Dans le cadre de la refonte des plateformes web de la SOPAIR, l’organisme souhaite condenser l’ensemble des informations cartographiques sur une seule carte interactive. De plus, de nouvelles cartes devraient être mises en ligne en 2021 sur l’application ONDAGO, avec laquelle la SOPAIR travaille depuis quelques années.

Partager cet article
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments