BBQ festif devant l’hôtel de ville

Par Valérie Maynard
BBQ festif devant l’hôtel de ville

Syndicat des travailleuses et travailleurs de la Ville de Sainte-Adèle

Des dizaines d’employés membres du Syndicat des travailleuses et travailleurs de la Ville de Sainte-Adèle ont pris part au BBQ festif organisé devant l’hôtel de ville, le 4 août dernier. Le rassemblement a aussi permis au syndicat, dont les membres sont sans contrat de travail depuis 2013, de réitérer sa volonté d’arriver à une entente avec l’employeur.

Le président du Syndicat des travailleuses et travailleurs de la Ville de Sainte-Adèle (C.S.N.), Alexandre Fecteau, fait le point sur la situation. « La Ville de Sainte-Adèle nous a encore fait une ‘‘offre finale’’ qualifiée de bonifiée par l’employeur, le 7 juillet dernier, au terme de trois journées de négociation (les 3, 5 et 7 juillet 2017). Les représentants de la ville ne semblent pas comprendre que le terme d’une négociation doit se conclure par une entente de principe que les deux parties s’engagent à recommander à leurs mandants et non pas des offres agressives d’une partie qui ne respectent pas les intérêts de l’autre partie. »
M. Fecteau s’insurge également du fait que cette offre finale tient dans un document de seulement quatre pages. « Le diable étant dans les détails, vous comprendrez que cette façon de faire provoquerait une deuxième négociation sur l’adoption des textes finaux à inclure dans notre future convention collective. »
Par son geste, le Syndicat souhaite interpeller de nouveau le maire de Sainte-Adèle, Robert Milot, afin d’obtenir une rencontre avec lui. « Nous nous faisons souvent rappeler l’importance de l’image de la ville en ce qui a trait à la propreté des véhicules et le port de nos vêtements (pour les cols bleus). Je rappelle à la ville que l’image de la ville commande aussi la notion d’en arriver à avoir des relations de travail correctes et de faire l’effort de comprendre l’autre partie, quelle qu’elle soit. »
Le Syndicat des travailleuses et travailleurs de Sainte-Adèle compte une centaine de membres, principalement des cols bleus, des cols blancs, une brigadière et des employés saisonniers.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de