Being at home with Claude

Photo de Martine Laval
Par Martine Laval
Being at home with Claude
(Photo : Courtoisie)

Le Théâtre Entre Amis présente

Le Théâtre Amis composé d’artistes de haut calibre met sur pieds des productions théâtrales de qualité permettant à des comédiens amateurs de s’exprimer sur scène, dans leur région.

 

Les 4 et 5 octobre au Théâtre du Marais,  le 11 à Mont-Tremblant et le 12 à Saint-Jérôme, la troupe présentera Being at home with Claude, une pièce qui a été portée à l’écran et a vu de grands comédiens en incarner le rôle principal.

Bien que son titre soit en anglais, Being at Home with Claude est une pièce de théâtre jouée en français. L’auteur, René-Daniel Dubois, l’a écrite en six jours, en octobre 1984 alors qu’il était à New York. Présentée à Montréal le 13 novembre 1985 au Théâtre de Quat’sous, elle a été adaptée au cinéma sous le titre Seul, avec Claude par le réalisateur Jean Beaudin en 1992. Yves était interprété par Roy Dupuis. Benoit McGinnis en a également interprété le rôle sur les planches par la suite, tout comme Christian Bégin qui a livré un intense extrait lors des Rendez-vous amoureux de la Comédie Humaine.

Récipiendaire d’un prix Arlequin 2019 comme meilleur comédien, Marko Bolduc s’attaquera au rôle principal de jeune prostitué homosexuel dans ce suspense psychologique incroyable, un classique québécois de René-Daniel Dubois.

Dans le cadre des Soirée Artistes d’ici, le Théâtre du Marais présentera la pièce les 4 et 5 octobre. Par la suite, le Théâtre Entre Amis se déplacera à la petite église de Mont-Tremblant le 11 octobre et à la Salle Antony Lessard de Saint-Jérôme le 12.

Détails et achat en ligne :

www.entreamis.org et sur Facebook

 

Synopsis

Montréal, juillet 67. Yves, un jeune prostitué, se rend à la police, s’accusant du meurtre de Claude, trouvé dans sa cuisine, la gorge tranchée. Devant l’inspecteur de police qui le mitraille de questions jusque dans les replis secrets du cœur, le présumé assassin met son âme à nu. De ce strip-tease bouleversant s’élève un inoubliable chant d’amour, véritable hymne à la passion. Un texte qui met à jour les profondeurs de l’âme humaine, explorant cette part de rêve que l’on refuse d’abandonner.

Une mise en scène de Sylvie Chagnon avec Etienne Boivin, Marko Bolduc, Alain Martel et Jean-François Bienvenue.

 

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de