Bernard Généreux quitte la direction générale

Photo de Jean-Patrice Desjardins
Par Jean-Patrice Desjardins
Bernard Généreux quitte la direction générale

Val-David

Bernard Généreux n’est plus le directeur général de la Municipalité de Val-David. Selon la mairesse Kathy Poulin, c’est d’un «commun accord» que la Municipalité et le directeur ont pris la décision de mettre fin au contrat de travail qui les liait.

Entré en fonction en octobre 2014, il n’aura pas fait quatre ans à la direction générale.

Après avoir été maire au Saguenay, Bernard Généreux a occupé la présidence de la Fédération québécoise des municipalités.

«Pendant près de quatre ans, M. Généreux a accompagné le développement du village, se démarquant par sa grande disponibilité et son implication dans le milieu. Il fut apprécié pour son écoute et sa sensibilité à l’égard des citoyens et des acteurs socio-économiques du village. La Municipalité lui souhaite le meilleur des succès pour la poursuite de sa carrière», indiquait un communiqué émis par la Municipalité le 13 juin.

Bernard Généreux recevra une indemnité de départ, un montant non dévoilé par la mairesse.

Victime d’une réorganisation?

Rappelons que la Municipalité avait annoncé, en avril dernier, la tenue d’une «démarche de planification pour assurer l’optimisation des ressources administratives», confiant le mandat de diagnostic organisationnel à une firme d’avocats spécialisée, Bélanger Sauvé, laquelle a sous-mandaté le réseau Conseil des Sages.

À l’annonce de cette démarche, Bernard Généreux avait pris un congé avec solde.

À la même époque, l’administration était pointée du doigt pour l’attribution du contrat de la construction de la place publique.

«C’est un contrat parmi tant d’autres. Il y a beaucoup de pression sur les employés de la Municipalité, les demandes sont très grandes présentement», explique la mairesse.

Elle confirme que les conclusions du diagnostic organisationnel fait par le Conseil des Sages ont pesé dans la décision de mettre fin au contrat de Bernard Généreux.

«Le plan de redressement proposé nous permet de conclure que M. Généreux n’était pas la bonne personne pour aller dans la direction vers laquelle le conseil veut aller. Le plan propose des changements dans les méthodes administratives.»

Val-David se cherche donc officiellement une nouvelle personne pour la direction générale et a mandaté une firme spécialisée.

On se donne trois mois pour embaucher une nouvelle personne et l’intérim est toujours assuré par la greffière Marie-Pier Pharand.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de