Bien peu de choses pour les aînés!

Par Journal Accès
Bien peu de choses pour les aînés!

Sommet socio-économique de la MRC des Pays-d’en-Haut

Suzanne St-Michel, collaboration spéciale

Le premier Sommet socioéconomique de la MRC des Pays-d’en-Haut a eu lieu le 13 juin dernier. L’objectif était d’apporter des pistes de solutions pour certains enjeux touchant les différents secteurs de notre région et surtout, d’orienter la MRC vers des actions à prendre.

La rencontre visait l’échange sous forme de discussions, d’ateliers et de conférences autour de cinq thèmes. Chaque atelier rassemblait des gens d’affaires provenant des secteurs touristique, environnemental, récréatif et communautaire en plus, bien sûr, des élus municipaux et des représentants des gouvernements fédéral et provincial.
En plénière, la majorité des pistes de solutions et des actions à prendre concernait la création et l’amélioration de plateformes d’échange d’information entre les entreprises et la MRC. Cette dernière s’est retrouvée avec le «biscuit» puisqu’elle devient le porte-étendard, le point de départ de l’action.
Heureusement, la MRC vient d’engager M.Hugo Lépine comme directeur du service du développement socioéconomique et territorial. J’ai bien peur pour sa santé…
Venons-en à nous, les 55 et plus. Vous comprendrez que personnellement, le logement abordable est devenu un sujet incontournable, car ce poste constitue en moyenne 46 % des dépenses des 55 et plus. Dans mon atelier, j’étais la seule pour ce sujet avec quelqu’un de la MRC qui a eu pitié de moi et un représentant du député fédéral, M.David Graham, qui m’a donné un peu d’espoir en prononçant le mot magique «argent».
Dans l’atelier COLLABORER, ce sujet fut le dernier choisi pour être présenté en plénière. Au dîner, quelqu’un qui connaissait mon intérêt me glisse à l’oreille que le logement se situe en réalité en bas de la liste des priorités de la MRC. Mais moi, je savais que j’avais une carte dans ma manche! J’ai rencontré le représentant de notre député fédéral, M.Graham, et il m’a parlé de la NOUVELLE STRATÉGIE nationale pour le logement social qui prévoit un budget de 40 milliards de dollars sur 10 ans pour bâtir des logements abordables pour toutes les strates de la population. D’après vous, laquelle augmentera le plus rapidement?
Le groupe des 55+ obtiendra, selon la stratégie, la part du lion. Les représentants municipaux ne pourront plus prétendre qu’il n’y a pas d’argent!
De la scène où j’étais, j’ai regardé monsieur le préfet dans les yeux et je lui ai présenté une piste de solution et une action concrète et rapide qui permettraient de lever la première pelletée de terre dès 2019! Faites l’inventaire des programmes de subvention pour le logement de toutes sources (fédéral, provincial, municipal), contactez un ou deux entrepreneurs (les autres suivront) pour ajouter un ou deux incitatifs locaux, modifions certains règlements et souhaitons que le logement abordable devienne le premier enjeu qui aura trouvé une solution relativement rapide, concrète et profitable pour tous.
N’oublions pas que la construction résidentielle est un des principaux baromètres de la santé de notre économie. Elle assurera sûrement des votes… si nous voyons le résultat «en construction». Notons que le modèle intergénérationnel a été abordé dans un atelier différent – génial! Avant de conclure, notons qu’un autre sujet a été effleuré au cours du Sommet, soit celui de l’emploi chez les 50 ans et plus. Une main-d’œuvre expérimentée et ponctuelle avec un taux d’absence très bas puisqu’elle cherche du travail deux ou trois jours par semaine. Si le salaire effraie les employeurs, sachez que tout se discute, vous épargnerez temps et argent en misant sur l’expertise des têtes blanches.
En conclusion, j’ai senti que les participants au Sommet connaissaient très bien les problématiques, mais c’était la première fois qu’ils se sentaient écoutés sérieusement lorsqu’ils proposaient solutions et actions. À quand les résultats concrets? Par ailleurs, l’organisation de ce sommet était excellente. Bravo et à l’an prochain!
* Voici l’adresse concernant la Stratégie nationale sur le logement social du gouvernement fédéral: www.chezsoidabord.ca
 
Suzanne St-Michel est membre de la Table des aînés et de son comité de communication, membre du C.A. de Prévoyance envers les aînés et présidente du C.A. de la Rencontre de Sainte-Marguerite-du-Lac-Masson.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de