Big Brother is blessing you!*

Photo de Thomas Gallenne
Par Thomas Gallenne
Big Brother is blessing you!*

Au moment où vous lirez ces lignes, nous aurons les pieds en 2014. Deux mille quatorze! Trente ans nous séparent de 1984, et soixante autres de 1954. Pourquoi ces dates?

Rappelez-vous le célèbre roman de George Orwell, 1984. Ce livre, il l’a écrit en 1954, soit durant la décennie qui a vu naître l’embryon de ce qui allait devenir plus tard le world wide web, l’internet, ce réseau international si vous préférez. Dans son livre, Orwell décrivait un monde totalitaire, où les moindres faits et gestes étaient scrutés. Toute pensée dissidente était «nettoyée», lissée. Une pensée unique, dans un monde globalisé.

Soixante ans plus tard, quelle aura été la nouvelle qui aura fait le plus grand bruit dans le monde en 2013? L’Affaire Snowdon. Edward Joseph Snowdon est cet informaticien américain qui a coulé des informations classées top-secrètes de la National Security Agency (NSA), mettant ainsi en lumière un système de surveillance et de collecte de métadonnées dans les systèmes de communications. Des milliards de métadonnées, collectées à même les appels téléphoniques et les courriels.

À la mi-décembre, le juge du tribunal du District de Columbia, Richard Leon a déclaré que «la collecte massive de métadonnées faite par la NSA violait probablement le 4e amendement de la Constitution des États-Unis d’Amérique, qualifiant les technologies et méthodes employées de «quasi-

orwelliennes». L’enjeu soulève une question fondamentale: jusqu’où un état peut aller pour protéger ses

citoyens (ou ses propres intérêts), dans la menace de ses libertés, tout en préservant le droit fondamental

à la vie privée et aux libertés individuelles? Situation kafkaienne s’il en est: à vouloir protéger les libertés, on les piétine, sous pretexte que la fin justifie les moyens. À moins que la fin ne soit pas la protection des libertés mais le contrôle des masses?

Une autre figure qui aura marqué le XXe siècle et qui aura été un symbole de la lutte pour les libertés individuelles, contre l’oppression et les inégalités: Nelson Mandela (1918-2013). Il doit être allé rejoindre Gandhi (1869-1948) et Martin Luther King (1929-1963), adeptes de la non-violence.

 

Après ce rapide clin d’œil à 2013, que nous réserve ce début d’année 2014?

Pleins de belles découvertes encore une fois. À commencer par cet artiste talentueux, multidiscipinaire qu’est Émile Proulx-Cloutier. En attendant de le voir en spectacle le 25 janvier prochain au Théatre du Marais à

Val-Morin, Accès eXtra vous offre une entrevue avec le chanteur.

Comme à chaque numéro eXtra, Martine Laval vous a concocté quelques choix de sorties, pour commencer du bon pied cette nouvelle année.

Les accros des technos et des petits accessoires chics et « mode » ne seront pas en reste avec les rubriques tendances technos et « lifestyle »…

Et pour ceux que le matériel inspire moins, la section « Yoga » saura nourrir votre esprit, ou réveiller le zen qui sommeille en vous…

Bonne année!

*(Big Brother vous bénit!)

 

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de