Bistro à Champlain

Par Yves Guezou

Un beau cadeau pour un joyeux anniversaire!

Pour célébrer ses 35 ans dans la restauration, Champlain Charest procède à une révision à la baisse de 10 à 20% des prix de sa carte des vins du Bistro à Champlain.

Une nouvelle qui sera particulièrement appréciée en ces temps de grisaille économique où, comme toutes les bourses, la bourse du vin a aussi subi les contrecoups du marché.

Il y a 35 ans, dans l’ancien magasin général de Sainte-Marguerite-du-Lac -Masson, où se trouve maintenant le fameux Bistro à Champlain, Champlain Charest ouvrait un premier restaurant sous le nom de Au Va-Nu-Pieds. Qui prit par la suite le nom de Chez Le Père Lavigne, puis de La Marguerita, avant de devenir définitivement en 1987 Bistro à Champlain, après quelques autres péripéties commerciales.

35 ans, 35 000 bouteilles, voici donc 35 000 bonnes raisons (plus désormais une de plus avec cette révision des prix à la baisse) de venir se partager les trésors de la cave de Champlain Charest à son bistro de Sainte-Marguerite-du-Lac-Masson. D’y apprécier en même temps les toiles de Riopelle qui y sont exposées en permanence, mais aussi celles de peintres talentueux comme Charles Carson, Marc Séguin, Louise Prescott, et d’autres encore.

Le Bistro à Champlain est devenu en 1988 le premier restaurant canadien à se mériter le Grand Award du magazine Wine Spectator pour la qualité exceptionnelle de sa cave à vin. À chaque année, depuis, il a continué de figurer sur la liste prestigieuse des meilleurs caves à vin du monde établie par le magazine.

Renseignements:

www.bistroachamplain.com

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de