Bouffe ta ville!

Par Journal Accès
Bouffe ta ville!

Initiative citoyenne

Véronique Piché, collaboration spéciale

Depuis 2016, le collectif Bouffe ta Ville coordonne des cueillettes dans les arbres fruitiers et taillis de petits fruits du secteur de Prévost. Mais cette année, la rencontre de l’Accélérateur CO-LAB a élargi son champ des possibles.

Les branches de mon pommier plient sous le poids des fruits! Des raisins qui poussent le long de la piste cyclable, vraiment? Certains ont eu l’idée de valoriser ce terroir par des cueillettes organisées. Au menu, une histoire d’agriculture urbaine.

Bouffe ta Ville

L’idée est née d’un constat: beaucoup d’arbres fruitiers sont historiquement présents sur le territoire de Prévost, mais peu en récoltent les fruits. Cynthia Laurin, membre du collectif Bouffe ta Ville, nous raconte que parfois des propriétaires du coin «découvrent» qu’ils ont un vieux pommier sur leur terrain. «Les pommes peuvent être plus petites ou piquées, mais ce sont des pommes!», dit-elle. Ainsi, dès 2016, le groupe organise des cueillettes puis remet une bonne partie des récoltes à la Maison de l’entraide de Prévost, en vue d’ateliers culinaires. À partir de ce volet déjà bien établi, le collectif souhaite maintenant élargir son mandat. Et la rencontre opportune du CO-LAB l’a aidé à se propulser dans cette voie.

L’Accélérateur CO-LAB

C’est la coopérative de travail L’ÎLOT qui organise entre autres l’Accélérateur CO-LAB. Jointe au téléphone, sa cofondatrice, Marilyn Manceau, explique que le thème pour cette deuxième édition était celui de l’alimentation durable. Les projets sélectionnés, dont Bouffe ta Ville, avaient accès à des conférences, des moments d’échange, des intervenants et des spécialistes. «Une idée innovante est souvent une idée difficile à expliquer, parce qu’on a peu de temps pour la développer. Le CO-LAB est une zone d’innovation qui donne du courage aux participants», explique-t-elle avec assurance. Et cette expérience de réseautage porte fruit pour Bouffe ta Ville qui, sans se restructurer, se diversifie.

Nouveaux volets

La transmission du savoir en matière de cueillette est sur la table du collectif. Il y a les jardins des écoles, mais aussi des ateliers de cueillette responsable. Aussi, Cynthia Laurin souligne l’association de Bouffe ta Ville avec la Ville de Prévost, dans la zone Enviro-Jeunesse. Cette année, la fabrication d’un outil maison pour la cueillette des pommes y est à l’horaire. En fait, pour se tenir au courant de la panoplie d’activités du groupe, il faut accéder à sa page Facebook. Mme Laurin résume son expérience CO-LAB en parlant d’un « beau processus de réflexion » duquel on peut s’élancer avec confiance.

En terminant, force est de constater que l’idée de se rapprocher de la terre n’est pas réservée aux grands centres urbains. Et la durabilité de notre système alimentaire repose non seulement sur la réappropriation de nos compétences en matière de culture alimentaire, mais aussi sur le transfert de ces connaissances.

Suivez Bouffe ta Ville sur Facebook.

Ateliers de récolte, fête des Moissons, bénévoles et sites de récolte recherchés.

L’ÎLOT – lilotcoop.com

L’Accélérateur CO-LAB – colablaurentides.com

ACTE, le festival de la collaboration 27 et 28 septembre à Saint-Jérôme actefestival.com

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de