Brasserie éducative innovante : Déjà quatre saisons pour Camp de Base

Photo de Sandra Mathieu
Par Sandra Mathieu
Brasserie éducative innovante : Déjà quatre saisons pour Camp de Base
Le brasseur Alexandre Sirois de Camp de Base goûte à sa nouvelle bière estivale. (Photo : Sandra Mathieu)

Un an après leur installation à Saint-Adolphe-d’Howard, les idéateurs de la brasserie éducative Camp de Base, Alexandre Sirois et Lucie Boulanger, offrent leurs créations d’or liquide dans pas moins de 60 points de vente partout au Québec. Réflexions brassicoles avec des entrepreneurs passionnés et passionnants!

 

Dès l’ouverture de ce petit local sans chichi mais fonctionnel, Alexandre avait promis de garder l’esprit d’une brasserie artisanale en effectuant moult expérimentations avec des ingrédients choisis avec minutie, tout en demeurant fidèle aux styles des bières brassées. On peut dire mission accomplie quand on prend le temps de goûter et d’analyser les produits authentiques proposés. De la V2 à la V9 (V étant la cote d’un problème d’escalade de bloc, sport dont le brasseur est mordu), chaque bière a sa personnalité et sa raison d’être. Dans un marché de centaines de microbrasseries québécoises, Camp de Base a sans contredit trouvé sa niche.

Consommer local

Plusieurs participations à des festivals brassicoles et à des séances de dégustation dans des supermarchés et des dépanneurs spécialisés ont permis à la brasserie de faire son chemin parmi les amateurs, tout comme chez les néophytes.

« Ce sont de belles occasions d’échanger avec les gens et d’avoir une rétroaction directe, souligne Alexandre. On s’aperçoit que la clientèle d’ici aime consommer local! »

Des ateliers et des formations sont également offertes chez les restaurateurs qui ajoutent les produits Camp de Base au menu.

« C’est important pour nous que les serveurs connaissent bien les bières pour conseiller les clients adéquatement, confie Alexandre. De plus en plus, les restaurants ajoutent à leur carte d’alcools un beau choix de bières. L’évolution est un peu lente à mon goût, mais ça s’en vient! Il y a tellement de belles possibilités d’accord bières et mets qui sont encore trop peu connues. »

Les bières Camp de Base sont disponibles dans plusieurs restaurants de la région dont La Chèvre (resto-pub adjacent à la brasserie), le Station B et L’Épicurieux, à Val-David, et la Table ludique, à Sainte-Agathe-des-Monts.

Pour info : brasseriecampdebase.com

 

Dimanches Portes ouvertes

Les propriétaires ont à cœur de permettre au public d’en connaître davantage sur l’univers de la bière tout en leur transmettant des façons de faire, des trucs ou des techniques de dégustation. La brasserie propose tous les premiers dimanches du mois des journées portes ouvertes pour satisfaire la curiosité des amateurs de bière et répondre à toutes leurs questions.

La petite histoire

Alexandre a étudié auprès du biérologue Philippe Wouters et a complété un cours de brassage avec le célèbre formateur Michel Gauthier. Il a par la suite accumulé quelques années d’expérience à titre de formateur, et comme maître brasseur à la microbrasserie Saint-Arnould. Lucie complète actuellement un certificat en gestion et pratiques socioculturelles de la gastronomie à l’UQAM. Elle dévoilera sous peu un nouveau volet de Camp de Base.

Produits singuliers

La production de petits brassins, où la recherche et le contrôle de la qualité sont de mise, permettent à la jeune entreprise de se démarquer et d’offrir des produits uniques. Certaines bières sont par exemple vieillies en fûts de chêne alors que d’autres contiennent des écorces de lime. Pour le moment, cinq bières régulières sont vendues sur le marché et plusieurs autres ont été brassées spécialement pour des concours ou des événements.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de