Bretelles d’accès à Val-Morin : Aucun projet de construction prévu

Par Production Accès
Bretelles d’accès à Val-Morin : Aucun projet de construction prévu
Benoit Perreault, le maire de Val-Morin, déplore la gestion du ministère des Transports du projet de nouvelles bretelles au km 76.

Françoise Le Guen – La demande de construction de deux bretelles d’accès pour relier l’autoroute 15 à la route 117, sur la table depuis près 20 ans, n’aboutit pas. Benoit Perreault, le maire de Val-Morin, déplore le manque de considération du ministère des Transports (MTQ) pour ce projet qui touche notamment la sécurité des citoyens et le développement économique de la région.

 

À ce jour, malgré ses multiples demandes, la municipalité n’a participé à aucune rencontre de travail avec le MTQ. En avril 2018, le maire de Val-Morin avait pourtant rencontré le ministre des Transports, André Fortin, pour présenter un dossier complet sur la nouvelle desserte de l’autoroute 15. « On a poussé le dossier. Le lendemain de la rencontre avec le ministre, on a reçu un appel, on devait rencontrer le MTQ, mais absolument rien n’a débouché. On devait présenter notre analyse. » Selon le maire, la municipalité avait alors envoyé un dossier avec deux analyses de circulation.

Par ailleurs, en janvier dernier, la municipalité, à la suite de son appui par résolution aux nouvelles bretelles, recevait une réponse de la direction du MTQ indiquant qu’une analyse avait été effectuée en août 2016 qui ne justifiait pas ces bretelles.

Plusieurs enjeux

Le maire évoque les différents enjeux qui justifient cet ajout. « Dans un premier temps, il faut comprendre que la 117, à partir de Val-Morin jusqu’à Sainte-Agathe-des-Monts, devient un boulevard urbain en raison de la forte densification à Val-David. » Ce dernier mentionne aussi un enjeu de sécurité, notamment dû au trafic intense des camions qui passent systématiquement par la 117, n’ayant pas d’alternative.

Mais il y a aussi des enjeux de développement économique dans la région. « Les lots industriels se font de plus en plus rares. D’où l’opportunité pour Val-Morin d’offrir une desserte d’autoroute afin de pouvoir accueillir les entreprises », explique Benoit Perreault.

Dégradation de la 117

En outre, les citoyens se plaignent régulièrement de la qualité de la chaussée de la route 117. « Nous appelons presque toutes les semaines le MTQ pour qu’il vienne corriger le manque d’entretien. » Une dégradation causée par les camions que soulagerait l’ajout des bretelles. Environ 12 000 véhicules circulent tous les jours dans ce secteur dont 400 à 600 véhicules lourds.

Que dit le MTQ ?

Selon Caroline Boisvert, porte-parole régionale du MTQ, le ministère n’a aucun projet de construction d’une nouvelle infrastructure routière sur la sortie 76 de l’autoroute 15 en direction nord, à partir de la route 117. Cette dernière mentionne que les documents reçus de Val-Morin en 2018, où ne figuraient pas d’études de circulation, ne permettent pas de bonifier et de modifier la conclusion de l’analyse faite en 2016 avec les nouveaux éléments fournis. Le MTQ prévoit toujours rencontrer la municipalité au printemps 2019, « afin de discuter, entre autres, du projet de développement industriel dans ce secteur ».

Avantages de deux bretelles d’accès sur l’autoroute 15
  • Elles permettraient aux véhicules lourds de sortir de la 117;
  • La route 117 demeure la seule voie de contournement en cas d’accident sur l’autoroute 15;
  • Le projet stimulerait l’économie en permettant le développement de deux nouveaux parcs industriels qui contribueront à plusieurs millions de dollars en retombées économiques;
  • Il s’inscrit parfaitement dans la stratégie gouvernementale sur la vitalité et l’occupation du territoire des Laurentides 2018-2022;
  • Il a reçu un appui unanime lors du dernier conseil régional des élus et des préfets de huit (8) MRC.
Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de