Ça prend des (cheveux) fous pour faire des (cheveux) fins

Par Yves Guezou

Une étude israélienne vient de démontrer que l’usage du peigne favorise la perte de cheveux et la calvitie. Cet article, publié dans le quotidien Haaretz et repris dernièrement par l’excellllllent (comme aurait dit Coluche) Journal de Montréal, fait état d’une enquête sérieuse effectuée auprès d’une quinzaine de sujets, par un médecin de l’université hébraïque de Jérusalem. J’ai vu la même info traitée par des journaux français, belges ou suisses ; elle a même fait trente secondes sur TV5. Une étude sérieuse… publiée dans une revue scientifique… sur l’usage et les dangers du peigne… C’est-tu-moi ou la raie au milieu revêt aujourd’hui une importance capitale aux yeux du monde scientifique. Tire moins fort sur ton peigne, t’en perdras moins des cheveux. Parlant de raie, y’a des coups de pied kek part qui se perdent.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de