|

Chronique bières : Les étoiles du Nord pour Super Bowl

Par Rédaction

Par David Goudreau

C’est l’hiver, c’est la neige, c’est février avec son mince lot de soleil. C’est aussi les étoiles qui prennent plus de place dans nos vies, dans notre quotidien et dans nos soirées. Je m’accroche, tant bien que mal, à ces sports d’hiver, à ces passe-temps réduits, mais vifs et aussi, à ce week-end du Superbowl. Temps de réjouissance pour moi, qui a regardé énormément de football américain cette année, et point culminant d’une saison pareille aux précédentes. 

Cette grande fête du Dimanche est un prétexte parfait pour, encore une fois, se diriger vers nos brasseries préférées et ramasser quelques cacannes de jus houblonné fraîchement sorties des cuves. Allons-y pour mes coups de coeur, mes préférés, mais aussi mes amis du Nord. 

Photo : Facebook Ayawan

Ayawan | Monde Perdu – 5,1 %

Bon, un autre coup de circuit de la très belle et très chaleureuse brasserie Ayawan. On parle ici de leur classique pale ale de blé, mais cette fois, houblonné au Riwaka. Dès qu’on ouvre la canette, on est tout de suite envouté par une dose d’houblons frais et mordants. Le Riwaka, ce houblon qui nous provient de l’autre bout du monde, la Nouvelle-Zélande, nous offre un nez excessivement aromatique, sur les grosses notes d’agrumes fraîches et zestées. Au regard, c’est une couleur légèrement orangé, avec un voile magnifique, qui laisse présager une texture bien douillette. 

En bouche c’est sublime, on est en encore sur des notes d’agrumes, mais vient s’immiscer une tangente vers le pamplemousse et les fruits tropicaux. Hyper bien balancée, elle se boit presque d’un trait tellement la texture est fascinante et que l’amertume délicate nous pousse à prendre une autre gorgée. C’est un gros classique d’Ayawan auquel on a droit; leurs pales ales de blé sont toujours incroyables, texturées et soyeuses, grâce à cette céréale si bien utilisée. Pas besoin de vous dire que ça se boit trop bien avec tous les mets possibles d’une soirée de football. 

Photo : Herman

Herman | Ultra – 4,0 %

On y est allé quelques fois, on y retourne assurément. Belle petite brasserie de Prévost, située en bordure du P’tit Train du Nord, Herman a tout pour charmer. Lagers craquantes, bières houblonnées délicates et punchées en plus d’offrir des saisons tout simplement bien faites et agréables à partager. 

Avec la Ultra, on est cette fois-ci sur une petite ale, lagerisée, parfaite pour un dimanche de football américain. C’est houblonné à 100 % avec le Hallertau Mittelfrüh, houblon allemand habituellement connu pour ses notes florales, légèrement épicées et pouvant avoir des notes de pin. Ça s’agence terriblement bien avec cette ale de soif, bien céréalière et pintable. 

Dès la première gorgée, on est dans des notes de pain frais pour ensuite se laisser aller dans un moment délicatement citronné et frais. En finale, on est sur des notes plus fruitées/florales, qui tombent à point. La lagerisation (processus de clarification et de stabilisation de la bière, après la fermentation) de cette ale permet d’avoir un résultat assez chouette aux yeux. Ce n’est pas nécessairement clair comme une lager pourrait l’être, mais ce n’est pas voilé non plus, comme pourraient l’être des bières plus jeunes, ou des ales. On a un heureux mélange des deux, qui correspond exactement au style : une ale lagerisée. 

C’est agréable en bouche et c’est surtout une bière qui s’agence très bien avec des ailes de poulet, ou des ailes de choux-fleurs, pour les connaisseurs. 

Deux bières bien du Nord, créées par deux belles brasseries qui nous offrent de sincères bijoux depuis leur arrivée dans le monde des bières.

On se souhaite bon dimanche, et surtout, bonne dégustation !

 

NOUVELLES SUGGÉRÉES

0 Comments

Submit a Comment

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *