|

Comment maintenir ses employés au travail durant la pénurie de main-d’oeuvre

Par Marie-Catherine Goudreau

Cap Emploi offre un nouveau programme depuis cet été pour aider les entreprises au maintien et à la rétention des employés. L’accompagnement gratuit permet donc à n’importe quel type d’entreprise d’avoir un soutien avec des personnes qui ont certains défis.

« On aide par exemple avec des employés qui effectueraient un retour à l’emploi avec plusieurs années sans avoir travaillé. Ça peut aussi être des personnes qui ont des défis au niveau de la conciliation travail-famille ou encore celles qui ont perdu la motivation de travailler », explique le directeur général de Cap Emploi, Martin Petrarca. L’accompagnement peut se faire autant à l’embauche d’un employé ou pour celui qui travaille déjà dans l’entreprise.

« C’est important d’intervenir sur le maintien en emploi, et pas seulement l’obtention d’emploi. »

Par exemple, l’employeur peut avoir certaines difficultés avec un employé, mais veut éviter le congédiement, notamment dans un contexte de pénurie de main-d’oeuvre. « On va donc nous demander d’intervenir pour aider à rencontrer les exigences de l’entreprise », souligne-t-il. Cap Emploi peut aussi apporter un soutien lorsqu’il y a des difficultés relationnelles, mais qu’il y a encore un espoir que la situation puisse se rétablir.

L’accompagnement à l’embauche peut aussi aider lorsque la personne n’a pas beaucoup d’expérience, a des défis avec la conciliation travail-famille ou dans le transport. Cap Emploi accompagne l’entreprise pour un minimum de 16 semaines.

Solution à la pénurie de main-d’oeuvre

Cap Emploi offre maintenant cet accompagnement en partenariat avec Service Québec, qui a accordé du financement à l’organisme. « On a toujours eu des programmes pour accompagner les gens dans leur emploi. Ce qui est nouveau, c’est que maintenant, on s’adresse aux entreprises qui vont embaucher des personnes qui ne font pas nécessairement partie de nos programmes », indique M. Petrarca.

Par ailleurs, il est possible de jumeler le programme d’accompagnement et une subvention salariale. « Le programme s’adresse autant aux petites qu’aux moyennes entreprises situées dans les MRC de La Rivière-du-Nord, des Pays-d’en-Haut, des Laurentides et d’Argenteuil. Notamment, le programme est pour les entreprises qui n’ont pas de ressources humaines à l’interne », rapporte-t-il.

Chacun ses défis

Au moment du mandat, l’équipe de Cap Emploi évaluera les besoins en accompagnement. « Quand on aura évalué ses besoins et les défis, on fera un plan d’actions qui s’échelonne sur quatre mois et qui permettra de surmonter les défis », ajoute le directeur.

Par exemple, si un employé a une mauvaise gestion du stress et que cela l’empêche de faire son travail, les intervenants de Cap Emploi aideront à identifier les sources de stress et des façons de mieux les gérer. Si l’employé a des défis face à la conciliation travail-famille, on l’aidera dans sa gestion du temps, de l’horaire, dans la recherche d’une garderie, etc. « C’est un accompagnement personnalisé pour chaque cas. »


Pour en savoir pour le programme Maintien en emploi, visitez le site web de Cap Emploi. 

NOUVELLES SUGGÉRÉES

0 Comments

Submit a Comment

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *