(Photo : Courtoisie)
Des membres de l’équipe du CEP Saint-Jérôme en compagnie du maire Bourcier. Faby Brière, directeur; Sylvie Fortin, directrice-adjointe; Dominic Parent, directeur adjoint; le maire; Lyne Boivin, directrice adjointe et Virginie Larouche, directrice adjointe.
|

Construction : Formations rémunérées offertes au CEP de Saint-Jérôme

Par France Poirier

Dans le cadre du projet du gouvernement pour former des travailleurs en construction, cinq formations sont offertes au Centre d’études professionnelles de Saint-Jérôme (CEP).

Il s’agit des quatre AEP (attestation d’études professionnelles) rémunérés suivantes : charpenterie-menuiserie, frigoriste, conducteur engin de chantier et ferblantier. Par ailleurs, le DEP (diplôme d’études professionnelles) en ferblanterie sera rémunéré grâce à une bourse de persévérance.

« Quand le premier ministre a annoncé son offensive en construction avec les formations accélérées, le 30 octobre, il visait quatre AEP que nous avons dû créer. Pour ce qui est de la ferblanterie, l’enjeu est que nous devions le proposer en mars, mais pour être éligible à la bourse, on devait le devancer en janvier », explique le directeur du CEP, Faby Brière.

« La grosse nouveauté est la plomberie chauffage en DEP. Nous allons le créer. Nous devons inscrire 88 élèves, soit 4 cohortes de plus, en plomberie chauffage et électricité. Il n’y a pas de problème à trouver des candidats. Mais il faut trouver de l’espace et les professeurs. Par ailleurs, ce ne sont pas des formations avec des bourses. On doit être prêts pour le mois de janvier », ajoute-t-il.

« Nous avons 2 000 inscriptions pour les AEP avec des bourses de 750 $ par semaine. Plusieurs élèves qui étaient inscrits dans les DEP ont choisi de se retourner vers les AEP pour être rémunérés. Ça demande une grande préparation. On doit trouver l’équipement, les professeurs et des locaux. Tout le monde est mobilisé pour recevoir ces nouvelles cohortes », souligne le directeur.

Les avantages de faire un DEP

Compte tenu que certaines formations en AEP sont rémunérées par des bourses, quels sont les avantages à faire un DEP ? « La valeur est plus grande parce que tu as plus d’heures reconnues. Donc tu avances plus rapidement dans les échelons sur le marché de l’emploi », explique Dominic Parent, directeur adjoint au CEP.

Les plus longs DEP sont de 1 800 heures et les plus courts, autour de 900 heures. Les AEP, quant à eux, sont d’une durée entre 500 et 720 heures.

Offensive du gouvernement

Le gouvernement du Québec lançait le 30 octobre dernier une offensive de formation dans le secteur de la construction. Celle-ci vise à former entre 4 000 et 5 000 personnes additionnelles. Il est possible de découvrir les nouveaux programmes offerts par les centres de formation professionnelle, dont le CEP Saint-Jérôme.

Le CEP en bref

Le CEP compte plus de 120 employé.e.s et dessert plus de 1 400 élèves annuellement pour les 16 programmes qui y sont offerts.  L’équipe enseignante renouvelle constamment ses compétences pour s’actualiser à la réalité du marché du travail. Les ateliers sont équipés des dernières technologies pour chacune des formations dispensées au CEP.

Le Service aux entreprises Rivière-du-Nord (SAERDN) donne tout près de 15 000 heures de formations aux entreprises et organismes de la région. Le SAERDN s’adapte constamment aux besoins changeants de la clientèle et aux réalités complexes du marché du travail. Il soutient et appuie les entreprises dans le développement et le perfectionnement de leurs ressources humaines. (Source : CEP)

NOUVELLES SUGGÉRÉES

0 Comments

Submit a Comment

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *