people, healthcare and problem concept - close up of man suffering from pain in hand or elbow at home
|

Les douleurs articulaires en hiver

Par Dominique Cloutier ND. A

Qui d’entre nous n’a pas un ami, un parent ou une connaissance dont les douleurs articulaires lui servent de baromètre ?!

La principale raison des maladies saisonnières est l’état de stress dans lequel vivent la plupart d’entre nous. Cet état est provoqué par la dégradation de notre environnement et de notre mode de vie personnel, aggravé par les brusques changements climatiques dépassant nos capacités d’adaptation.

Où est l’ennemi et qui est-il ?

Le froid est une agression climatique majeure pour notre corps. C’est un énorme stress pour notre organisme. Les changements de saison sont propices au déclenchement de maladies de toutes sortes. Celles-ci sont normales, mais contre lesquelles nous ne sommes pas capables de nous défendre pour diverses raisons.

Un coup de froid, ajouté à l’humidité et au vent, va provoquer une baisse brutale de la température corporelle sur les zones dénudées (tête, cou, gorge, voies respiratoires supérieures, sinus). Cela va déclencher une série de troubles que l’on nomme les douleurs articulaires. Mais s’il est indéniable que le climat influence la santé, il n’est pas possible d’en tirer des généralités.  En effet, chacun d’entre nous réagit de manière différente à tel ou tel climat. Il n’existe malheureusement pas un climat idéal pour tous. Tout le monde n’a pas les mêmes besoins !

Ces fameuses douleurs

Les rhumatismes désignent les maladies causant des douleurs et de l’inflammation au niveau des articulations, des tendons et des ligaments. Selon les cas, il peut s’agir d’affections chroniques, aiguës, ou à la suite d’un traumatisme, d’une blessure.

Malheureusement, ils peuvent survenir à tout âge et ne sont pas forcément liés à la vieillesse, bien que plus fréquents chez les ainés. S’aggravant avec l’âge, les problèmes articulaires font partie des problèmes de santé les plus courants.

Épaules, coudes, poignets, mains, hanches, genoux, pieds et dos : ce sont les endroits les plus sujets aux douleurs articulaires. Celles-ci sont bien souvent réveillées par le froid hivernal.

Qui d’entre nous ne se souvient d’un grand-père ou d’une grand-mère capable de prédire avec beaucoup d’exactitude la température du lendemain, en se frottant la hanche ou le bas du dos ?

On peut soulager les douleurs au moyen d’analgésiques et/ou d’anti-inflammatoires, soit pharmaceutiques, soit avec des produits efficaces que l’on peut retrouver dans les magasins de produits naturels. Les plantes ont une action certaine sur la douleur, telles que l’ortie, l’arnica ou la griffe du diable – pour ne citer que les plus connues.

En conclusion

Il n’est pas superflu de rappeler que nous sommes des animaux évolués qui avons perdu leurs poils au cours de l’évolution. Nous devons donc nous protéger du froid, en hiver et tout le reste de l’année. Puis, nous devons adopter, pour prévenir les douleurs articulaires, une alimentation équilibrée, riche en fruits et légumes, boire suffisamment de liquides, l’eau de préférence. Sutout, il ne faut pas oublier l’activité physique pour réduire la douleur et la raideur. Enfin, n’allez pas vous imaginer que c’est juste un « truc de vieux » !


Lisez la chronique de Dominique Cloutier sur les bienfaits de la Vit D3.

NOUVELLES SUGGÉRÉES

0 Comments

Submit a Comment

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *