|

Milieu scolaire : Les inégalités s’amplifient

Par Aurélie Moulun

L’exode des élèves du système scolaire public vers le privé s’amplifie : entre 39,5 % et 44 % des élèves au secondaire « qui sont retiré(e)s des classes ordinaires du réseau public pour être inscrit(e)s soit à l’école privée, soit dans un programme particulier des écoles publiques », lit-on dans la dernière étude de l’Institut de recherche et d’informations socioéconomiques (IRIS).

Publiée le 19 octobre dernier, celle-ci révèle que « le phénomène de ségrégation des élèves en fonction de leurs performances scolaires ou de leur statut socioéconomique ne s’améliore pas dans les écoles du Québec ». La concurrence entre le milieu scolaire public et privé serait d’ailleurs beaucoup plus forte au Québec que dans le reste du Canada, d’après l’étude.

Selon l’IRIS, « cela s’explique par les subventions publiques importantes dont bénéficient les écoles privées. En effet, le ministère de l’Éducation du Québec (MEQ) assume environ 60 % du coût des services éducatifs de ces écoles, ce qui les rend accessibles à une portion plus grande de la population, qui reste toutefois en grande majorité issue de milieux aisés ».

« Les écoles primaires et secondaires publiques ont connu une baisse d’effectif respective de 4 % et 5 % au cours des 20 dernières années. Durant la même période, l’effectif des écoles privées a quant à lui bondi de près de 20 %. »

Ainsi, « en attirant les élèves les plus performant(e)s et ceux et celles issu(e)s de milieux socioéconomiques favorisés, les écoles privées incitent les écoles publiques à développer des ‘’ programmes particuliers ‘’ (sport-études, arts-études, éducation internationale, enrichissement, etc.) pour tenter de retenir ces élèves ».

Pour consulter l’étude complète, visitez le iris-recherche.qc.ca/publications/ ecole-a-trois-vitesses.

NOUVELLES SUGGÉRÉES

0 Comments

Submit a Comment

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site est protégé par reCAPTCHA et les politiques de confidentialité et conditions de service de Google s'appliquent.