(Photo : Courtoisie)
Daniel Desjardins
|

Portrait Daniel Desjardins – L’entremetteur

Par Jean-Claude Tremblay

Daniel Desjardins pose aux côtés d’Éric Busque, ex journaliste et chef de nouvelles de L’Information du Nord, qui s’est joint à l’équipe de la Fondation médicale des Laurentides et des Pays-d’en-Haut en avril dernier. À droite, on reconnait le président du C.A. de la Fondation, Michel Rochon. Photo: Courtoisie

Daniel Desjardins (à l’extrême droite), directeur général de la Fondation médicale des Laurentides et des Pays-d’en-Haut, en compagnie de Michel Rochon, président du conseil d’administration de la Fondation, Me Nancy Wilson de Mont-Tremblant et du député sortant du comté de Bertrand, Claude Cousineau. Photo: Courtoisie

 

JEAN-CLAUDE TREMBLAY

Il vous a possiblement déjà parlé d’assurances, le domaine qu’il a fréquenté pendant une douzaine d’années. Ou alors, vous avez sûrement pu discuter avec lui lors d’évènements, lorsqu’il dirigeait la chambre de commerce de Sainte-Agathe, pendant 16 ans. À moins que ce soit à l’époque où il était au Garde-manger des Pays-d’en-Haut, l’organisme qu’il a fondé? Ne me dites pas que vous l’avez croisé chez les pompiers, ce métier qu’il a pratiqué pendant quelques années?!

Que vous le connaissiez ou non, l’homme a toujours été solidement implanté dans sa communauté, et n’a jamais laissé quiconque indifférent! Rencontre avec Daniel Desjardins, directeur général de la Fondation médicale des Laurentides et des Pays-d’en-Haut, un gestionnaire au parcours riche et varié, dont la volubilité n’a d’égal que le désir d’aider les autres.

L’IMPORTANCE DE LA FAMILLE

À Ivry-sur-le-Lac, c’est dans sa grande famille que Daniel forge les plus précieuses valeurs qu’il a aujourd’hui. Il m’a en effet confié que l’importance de l’implication et du communautaire vient directement de ses parents et de l’environnement dans lequel il a grandi. L’homme n’était pas peu fier de dire, tout sourire, qu’il avait aussi été agréablement influencé par ses soeurs, elles qui lui ont transmis l’importance de s’exprimer et l’art de développer son côté féminin, des traits qu’il assume totalement!

QUITTER LA SÉCURITÉ… POUR MIEUX S’ACCOMPLIR

Daniel Desjardins a travaillé longtemps dans le domaine de l’assurance. J’étais curieux de connaître les motivations qui poussent un individu à quitter le domaine privé pour se rediriger vers des cieux à caractère public, voire communautaires. « Un jour, j’ai eu besoin de quelque chose de plus significatif dans ma vie… J’ai fait le saut et j’ai jamais regretté ma transition », a dit celui qui depuis plus de 20 ans est impliqué comme gestionnaire dans des projets et des organisations sans but lucratif.

QUE DIRE DE LA FONDATION MÉDICALE DES LAURENTIDES ET DES PAYS-D’EN-HAUT?

C’est en posant la question que Daniel Desjardins est parti sur une envolée oratoire de fierté, me racontant avec passion les bons coups de l’organisme depuis son arrivée à la direction en mars 2016. Pour ceux qui ne le sauraient pas, la fondation a pour mission d’améliorer et de soutenir la santé et le bien-être de la population, par l’acquisition et la modernisation d’équipements médicaux pour les établissements de santé dans le territoire. Au moyen de dons, de collectes de fonds, de son comptoir familial et d’autres initiatives, la fondation s’est engagée à amasser et remettre un million de dollars par année pour les trois prochaines années. Le dynamique DG n’a pas manqué de souligner les progrès titanesques en matière d’objectifs budgétaires, puisqu’il y a à peine trois ans, la fondation n’amassait qu’une fraction de ce montant.

Appuyé par un CA exemplaire, impliqué et représentatif de toute la région desservie par la fondation, le gestionnaire était très heureux de mentionner que 100 % de l’argent des dons était investi dans la mission, ce qui est unique dans le domaine caritatif.

Au final, j’ai rencontré un homme d’action, un fonceur qui fait bouger les choses. Celui qui s’autoproclame impatient a pourtant réussi à multiplier les bons coups à la vitesse grand V, depuis son arrivée. De la toute nouvelle image de marque au développement de ce qui est devenu un gigantesque magasin à même l’église, depuis rebaptisé « Les Trésors de la Fondation », Daniel laisse une empreinte indélébile sur la collectivité. L’entremetteur à qui les donateurs font confiance sait que sans une présence constante sur le terrain, le désir d’aider les gens et le coeur à l’ouvrage de l’équipe permanente et des précieux bénévoles, rien de tout ça ne serait possible. Débrouillard, entrepreneur et résolument assis dans le bon fauteuil, je remercie l’homme qui, par ses actions, permet d’améliorer directement la qualité de vie de milliers de nos semblables, partout dans notre région.

FONDATION MÉDICALE DES LAURENTIDES ET DES PAYS-D’EN-HAUT

50, rue Corbeil, Sainte-Agathe-des-Monts (Québec) J8C 1X2

819 323-4565

www.fondationmedicale.com

 

LE SAVIEZ-VOUS ?

LA MISSION DE LA FONDATION MÉDICALE

Fondée en 1990, la Fondation médicale des Laurentides et des Pays-d’en-Haut a pour mission d’améliorer et de soutenir la santé et le bien-être de la population par l’acquisition et la modernisation d’équipements médicaux pour le Centre de santé et de services sociaux des Sommets, des Pays-d’en-Haut et le CLSC-GMF de Saint-Donat.

Près de 6 500 000$ en équipements ont été acquis depuis 1990. La Fondation médicale des Laurentides et des Pays-d’en-Haut dessert 33 municipalités sur le territoire de la MRC des Laurentides et celle des Pays-d’en-Haut, de même que Saint-Donat dans la région de Lanaudière. La population de notre territoire, qui compte plus de 80 000 résidents, a accès aux services de l’Hôpital Laurentien de Sainte-Agathe-des-Monts, 7 CLSC, 5 CHSLD, 4 centres de prélèvements et 3 Coop-Santé.

NOUVELLES SUGGÉRÉES

0 Comments

Submit a Comment

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.

Ce site est protégé par reCAPTCHA et les politiques de confidentialité et conditions de service de Google s'appliquent.