Canadian Tire: ça brasse à l'assemblée du Conseil…

Photo de Thomas Gallenne
Par Thomas Gallenne
Canadian Tire: ça brasse à l'assemblée du Conseil…

… et il y aura une «Réunion spéciale» jeudi!

Lundi soir dernier, le conseil municipal de Saint-Sauveur a maintenu sa position dans le dossier de l’implantation d’un Canadian Tire sur son territoire, en adoptant en seconde lecture, l’amendement au règlement de zonage pour la zone CP-254. Toutefois mardi matin, la Ville apportait une précision de taille.

Après une séance du conseil expéditive durant laquelle le règlement 337-2011 concernant le Canadian Tire, était adopté en deuxième lecture, la période de questions à laissé place à l’incertitude et la frustration des citoyens, encore et toujours préoccupés par ce projet d’implantation de grande surface sur leur territoire.

 

Un monde, deux visions

Parmi les doléances énoncées, on retrouvait celle de la qualité de vie, des impacts de bruit et de pollution sur le voisinage, dû à l’accroissement de circulation qu’engendrerait la venue d’une telle grande surface. D’autres sont revenus sur la notion d’image. «Une grande surface de la sorte ne cadre pas avec l’image de Saint-Sauveur!», a lancé un résident de longue date. «Les gens ne digèrent pas le nom du Canadian Tire parce que il y a le mot Canadian et que c’est anglophone!», a répliqué le maire Michel Lagacé. Tollé et rires sarcastiques dans la salle…

Décidément, un monde d’incompréhension sépare les deux visions: des citoyens parlant d’approche globale, à long terme, de perception, de qualité de vie, et une administration donnant l’impression de se réfugier derrière sa réglementation. «Ce projet est conforme au règlement de zonage», répète le maire. Toutefois, si la Ville en est arrivée à une demande de modification au règlement c’est à cause de la présence de baies de services sur les plans soumis par le promoteur, usage actuellement interdit dans la réglementation actuelle. Les citoyens ont d’ailleurs reproché à la Ville d’accepter les plans incluant ces garages, alors même que le processus d’acceptation de changement de zonage n’est pas encore terminé. 

 

Revirement inattendu

Ce mardi matin le directeur général de la Ville de Saint-Sauveur, Jean Beaulieu, a annoncé que le jeudi 23 juin prochain, le conseil ira en réunion spéciale afin d’amender la résolution du conseil relativement à l’adoption du plan numéro 2011-105 déposé par «Construction Desjardins Développement» relativement aux plans du Canadian Tire. «Les plans tels que déposés, seront acceptés conditionnellement à ce que la demande de modification de zonage soit acceptée.» En d’autres termes, si cette demande de modification est acceptée, les plans du Canadian Tire avec portes de garage seront acceptés. Si la modification de zonage est refusée, les garages devront être retirés et remplacés par une fenestration. «La résolution reste inchangée, précise M. Beaulieu. Jeudi matin, le conseil ajoutera simplement un paragraphe stipulant cette précision.»

 

 

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de