Candidate Bloc québécois Johanne Deschamps appuie l’industrie culturelle

Par Eric-Olivier Dallard

Élections fédérales 2011

L’industrie culturelle, au Québec représente 314 000 emplois, dont 171 000 sont des emplois directs. Il y a des dizaines de milliers de familles de la classe moyenne qui vivent de la culture, et le revenu moyen des emplois en culture au Québec en 2005 était de 32 135 dollars…

Selon le Conseil de la culture des Laurentides, les dépenses estimées des organisations culturelles de la région s’élèveraient à 58 millions $ en 1999-2000. «Au cours du mois d’août 2008, sept programmes d’aide financière du gouvernement fédéral s’adressant au milieu culturel ont été abolis. En s’attaquant à la culture, Stephen Harper va se brûler les doigts, parce que la culture, en plus d’être l’âme de la nation québécoise, c’est aussi l’économie et ça, tout le Québec en profite», a déclaré Johanne Deschamps.

 

Puisque le travail des artistes au Québec est caractérisé par la précarité et par le fait qu’ils reçoivent occasionnellement des sommes importantes en un seul versement pour un travail qui s’étend sur une longue période de temps, le Bloc Québécois entend déposer un projet de loi pour permettre l’étalement sur cinq ans du revenu des artistes. Une telle mesure permettrait d’absorber les fluctuations du revenu des artistes et de mieux tenir compte de la façon dont ils sont rémunérés.

 

Droits d’auteur

«Sous le leadership de Luc Plamondon, 120 artistes parmi les plus réputés sont venus manifester à Ottawa le 30 novembre dernier pour dénoncer ce projet de loi C-32. Au Québec, l’Assemblée nationale l’a rejeté à l’unanimité en demandant des amendements substantiels, le Barreau du Québec, l’Union des consommateurs et la Fédération des commissions scolaires aussi… La Loi sur le droit d’auteur ne tient pas compte de l’impact des nouvelles technologies, notamment l’arrivée de l’internet, et doit être modifiée le plus rapidement possible. Tout travail méritant salaire, il faut que les créatrices et les créateurs puissent recevoir leur dû tout en s’assurant que les consommateurs bénéficient de cette nouvelle source d’accès à la création», a rappelé la candidate du Bloc.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de