Cégep de Saint-Jérôme : Une exposition pour marquer ses 50 ans

Par Simon Cordeau
Cégep de Saint-Jérôme : Une exposition pour marquer ses 50 ans

Pour célébrer son demi-siècle d’existence, le Cégep de Saint-Jérôme inaugure l’exposition « 50 ans de cœur et de savoir », en collaboration avec Histoire et Archives Laurentides (HAL).

« Si au Cégep de Saint-Jérôme, notre regard est résolument dirigé vers l’avenir, nous estimons important de prendre un temps d’arrêt pour contempler tout le chemin parcouru au cours des 50 dernières années », a déclaré Nadine Le Gal, directrice générale du cégep, lors de l’inauguration. En fait, le cégep a fêté ses 50 ans l’année dernière, mais la pandémie a retardé les festivités.

L’exposition « 50 ans de cœur et de savoir » est présentée dans un corridor de la bibliothèque du cégep, afin de symboliser le passage de l’adolescence à l’âge adulte que vivent les étudiants. 24 photographies retracent l’histoire de l’institution, et 8 vitrines remplies d’artéfacts selon des thématiques sauront éveiller la nostalgie des anciens étudiants. L’exposition est ouverte au public et sera présentée jusqu’en juin 2022 au moins.

« C’est une exposition qui plaira à tous, car à travers cette rétrospective du Cégep de Saint-Jérôme, c’est aussi une partie de l’histoire de la ville, de la région et même du Québec que nous racontons », a souligné Henri Prévost, président d’HAL et ancien étudiant du cégep.

« Je souhaite que cette modeste collaboration d’Histoire et Archives Laurentides puisse inspirer les nouvelles générations d’étudiants, d’enseignants, d’employés et de dirigeants à contribuer, à leur tour, à l’évolution du Cégep de Saint-Jérôme, ainsi qu’à sa réussite… pendant au moins 50 autres années! » , a poursuivi M. Prévost.

La nouvelle édition du bulletin Espace mémoire de HAL est également consacrée à l’histoire de l’institution jérômienne. Sans se vouloir exhaustif, il s’agit certainement d’un document de référence à conserver.

Un demi-siècle et plus d’histoire

Le Cégep de Saint-Jérôme débute officiellement son existence en 1970, mais son histoire commence bien avant. En 1864, la congrégation des Sœurs de Sainte-Anne arrive à Saint-Jérôme. En 1923, elles fondent l’École normale de Saint-Jérôme, où sont formées les enseignantes du primaire. C’est dans ce bâtiment, et le pensionnat des Saints-Anges, que débutera le cégep, avant ses nombreux agrandissements.

Par ailleurs, la bibliothèque Marie-Anne-Blondin, où est présentée l’exposition, a été nommée en l’honneur de la fondatrice de la congrégation des Sœurs de Sainte-Anne en 2000.

Durant la Révolution tranquille, à la suite du rapport Parent, le gouvernement de Jean Lesage ouvre les premiers cégeps en 1967, pour rendre l’éducation supérieure plus accessible aux Québécois. Le Collège Lionel-Groulx, à Sainte-Thérèse, est parmi eux, et a un campus à Saint-Jérôme. Ce ne sera que trois ans plus tard, en 1970, que le Cégep de Saint-Jérôme gagnera sa pleine autonomie.

Partager cet article
S’abonner
Notifier de
guest
1 Commentaire
plus ancien
plus récent Le plus populaire
Inline Feedbacks
View all comments
trackback
Cégep de Saint-Jérôme : Une exposition pour marquer ses 50 ans | RCCFC
26 jours

[…] Source […]