Cendrine Browne 9e aux relais

Par Luc Robert (initiative de journalisme local)
Cendrine Browne 9e aux relais
(Photo : Archives)

Les deux relais canadiens présents à la Coupe du monde de ski de fond de Lahti, ont tous les deux fini neuvième, dimanche dernier, en Finlande.

Si la formation féminine a pu faire sa course comme prévu, la préparation du relais masculin a été chamboulée par un test faux positif à la COVID-19 d’un de ses membres.

Au relais féminin 4 X 5 km, l’équipe canadienne formée de Katherine Stewart-Jones, Dahria Beatty, Cendrine Browne et Maya MacIsaac, a connu de bons moments, pour finir en neuvième place.

« On a vraiment eu un bon premier relais avec Katherine, qui a réussi à s’accrocher aux meneuses longtemps. Ensuite, Dahria avait des skis un peu plus lents et elle n’a pu rester avec l’Allemande. Elle m’a donné le relais en même temps que l’équipe Russie 2, alors mon objectif était de distancer la skieuse de la Russie », a mentionné Browne.

La fondeuse a passé le témoin à MacIsaac, en huitième place avec une avance d’une quarantaine de secondes sur Russie 2, sauf que MacIsaac a glissé d’un rang à la ligne d’arrivée. « J’ai vraiment tout laissé mon cœur sur la piste. C’était un bon 5 kilomètres pour moi », a poursuivi celle qui avait fini 27e place au skiathlon de samedi, malgré une chute de groupe.

La Québécoise a senti qu’elle avait moins de poids sur les épaules, au départ de l’épreuve de dimanche. « Oui, c’était plus relax. La forme, ça se bâtit et je sais que je serai encore plus en forme aux prochaines Coupes du monde. C’est encourageant», a avancé l’athlète de Prévost.

Samedi dernier, sans cette chute de groupe, elle aurait été beaucoup mieux placée que 36e à la mi-course, en enfilant ses skis-patins. Elle a remonté à la 27e place dans la portion style libre. «Je suis super contente. Être dans le top 30, après avoir fait partie d’une grosse chute, au premier kilomètre de la course, est satisfaisant. Je suis très fière de ma remontée».

Sa 27e place lui a procuré 4 points. Il lui en manque 10 pour réintégrer l’équipe nationale canadienne olympique de 2021-2022.

Partager cet article
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments