Cendrine Browne qualifiée

Photo de Mathieu Laberge
Par Mathieu Laberge
Cendrine Browne qualifiée

Championnats du monde

Cendrine Browne a réussi son grand premier objectif de la saison en assurant sa place au sein de l’équipe canadienne de ski de fond des moins de 23 ans (U23) qui sera aux Championnats du monde de Val di Fiemme, en Italie, du 28 janvier au 3 février. Cendrine a fait preuve de constance aux épreuves de sélections qui étaient disputées à Canmore, en Alberta, il y a une dizaine de jours, en terminant troisième aux trois épreuves de cette série de courses présentées sur les parcours des Jeux olympiques de 1988.

 

Mentionnons également qu’Olivia Bouffard-Nesbitt, originaire de Morin-Heights et qui s’entraîne au sein du club Rocky Mountain Racers de Canmore depuis quelques années, a elle aussi décroché son billet pour l’Italie. Tout comme Cendrine Browne, elle aussi a fait ses débuts en compétition chez les Fondeurs-Laurentides.

 

Chez les hommes juniors,

le Montréalais et membre

des Fondeurs-Laurentides,

Ricardo Izquierdo-Bernier, a pour sa part remporté les grands honneurs du skiathlon 20 kilomètres. Lui aussi sera à Val di Fiemme.

 

«Je ne suis pas surprise de ma sélection, car je savais que mes chances étaient bonnes après avoir mérité trois troisièmes places», a expliqué Cendrine Browne avec un sourire dans la voix, quelques minutes après avoir appris qu’elle serait du voyage en Italie.

 

«Mon plan était d’être au sommet de ma forme pour ces épreuves de sélection, même si je n’y suis pas encore là. Ceci étant dit, je suis quand même contente des résultats obtenus, sauf que j’aurais aimé être sur une autre marche du podium», a poursuivi celle qui est passée de la catégorie junior à celle des moins de 23 ans cette saison. «Je connaîtrai mon pic de forme aux Championnats du monde.»

 

Cendrine Browne n’entend pas aller jouer le rôle de figurante sur le site qui a accueilli les mondiaux seniors l’hiver dernier. Ses objectifs à Val di Fiemme seront de décrocher des places dans le top-12.

 

«Mon entraîneur croit que je peux y arriver. Certaines filles de cette catégorie seront absentes parce qu’elles seront en préparation pour les Jeux olympiques, alors ça demeure un objectif réalisable pour moi. J’ai encore un peu de peaufinage à faire dans ma technique en style classique, mais la forme devrait être optimale aux mondiaux.»

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de