C’est quoi l’achat local ?

Photo de francoiseleguen
Par francoiseleguen
C’est quoi l’achat local ?
Pierre Urquhart, directeur général de la Chambre de commerce et de tourisme de la Vallée de Saint-Sauveur.

Chambre de commerce et de tourisme de la Vallée de Saint-Sauveur

Invité par le journal à commenter l’initiative le Panier bleu ainsi que l’achat local. Pierre Urquhart, directeur général de la Chambre de commerce et de tourisme de la Vallée de Saint-Sauveur, souligne que la notion d’achat local reste clairement à définir.

 

Par ailleurs, au sujet du Panier bleu, le directeur général fait remarquer qu’à l’heure actuelle on ne peut pas faire d’achat sur le site. « C’est juste une indication de là où l’on peut acheter québécois. Mais c’est une très bonne initiative pour le moment. On retrouve toute la province de Québec et il y a beaucoup de monde. Oui ça va aider les gens qui veulent s’aiguiller, mais nous, à l’heure actuelle on est en train de regarder un projet ».

Bémols

Pour Pierre Urquhart, il n’y a rien qui va sauver les commerces. « L’achat en ligne ne sauvera personne parce qu’il y a beaucoup de monde, mais ça peut aider à rester présent sur le marché ». Et rappelle qu’à l’heure actuelle même les restaurants qui font de la livraison perdent de l’argent.

« Je parlais dernièrement avec un expert en marketing qui me disait qu’il fallait que les commerces aient le matériel en stock, l’inventaire. Par exemple, ceux qui sont déjà sur la vente en ligne comme Le Grenier sont bien établis. Si une autre boutique arrive, il faut qu’elle soit équipée parce que Le Grenier a beaucoup de matériel. Et ils produisent des choses qu’il n’y a pas ailleurs. Il y a une étude à faire avant d’aller plus loin et nous sommes en train de la faire. Mais on n’est pas contre tout ce qui peut aider à amener le Québécois à acheter Québécois, c’est intéressant ».

La chose importante selon lui est de définir ce qu’est l’achat local. « On va le faire avec une quinzaine de personnes qui font partie d’un comité marketing et l’on va pouvoir définir ce qu’est exactement l’achat local. Par exemple quand tu achètes chez Walmart ou Costco tu fais travailler du monde d’ici. »

La chambre de commerce travaille aussi sur ce dossier avec celle de Sainte-Adèle. « On est en discussion depuis trois semaines ».

Notez que pour le moment il n’y a pas de définition formelle de l’achat local, un concept dont les contours sont flous. Par exemple est-ce la façon dont le bien a été produit et vendu ? La proximité du lieu de production ou de transformation ? Le concept reste à définir.

Rappelons que dans la foulée des événements causés par la COVID-19, la Chambre de commerce et de Tourisme de la Vallée de Saint-Sauveur a mis en place un comité de soutien et relance de l’économie locale.

Chambre de commerce et de tourisme de la Vallée de Saint-Sauveur.

Téléphone : 450 227-2564 |  info@valleesaintsauveur.com

 

Partager cet article
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments