Champagnes, Cavas et Proseccos !

Par Production Accès
Champagnes, Cavas et Proseccos !

Chronique « Bouffe ta région »

Claude Lalonde – Quand des occasions spéciales se présentent, on sort les bulles. Parmi les vins mousseux qu’on consomme le plus, on retrouve les champagnes, les cavas et les proseccos. Mais quelles sont donc les différences entre ces vins ?

 

Le champagne, comme le cava est élaboré suivant la méthode champenoise ou traditionnelle qui requiert une deuxième fermentation en bouteille pour la prise de mousse, c’est-à-dire une deuxième fermentation alcoolique dans la bouteille. Le prosecco lui, acquiert ses bulles d’une façon bien différente alors que la prise de mousse se fait dans une cuve sous pression appelée la méthode Charmat.

Ne peut s’appeler « champagne » qu’un vin effervescent élaboré dans une zone très précise d’appellation en France. Dans les autres régions de France, on retrouve ces vins mousseux sous le nom de crémants qui sont de très belles alternatives aux champagnes. Les proseccos proviennent de la Vénétie et du Frioul alors que les cavas proviennent d’Espagne, surtout de la Catalogne.

Les cépages utilisés pour le champagne sont traditionnellement le chardonnay, le pinot noir et le pinot meunier alors que le prosecco est élaboré à partir du cépage glera. Le cava est élaboré à partir de divers cépages tels le maccabeu, le xarello et le parellada.
Enfin, il faut du temps pour fabriquer une bouteille de champagne. Un millésimé sera entreposé (vieillissement sur lattes) au moins trois ans en cave alors que pour les non millésimé (les plus vendus) la période sera d’un minimum de 15 mois. Pour le cava, la règlementation exige un minimum de neuf mois alors que pour le prosecco, il n’y a pas de période de vieillissement.

Pour les cavas, on peut distinguer entre les « cava » (9 mois de vieillissement), les « cava reserva » (15 mois) et les « cava gran reserva » (30 mois). Une nouvelle classification a récemment vu le jour afin de distinguer les cavas de qualité supérieures – Cava de Paraje Calificado (dont les raisins proviennent d’un même domaine). Quant au prosecco, il provient d’appellations DOC et DOCG cette dernière étant jugée plus qualitative.

En cette période de la Saint-Valentin, je vous suggère donc d’essayer une de mes trois suggestions suivantes :

Le champagne :

Champagne Deutz Brut, Classic, 58.75$, cépages : Pinot Noir 34%, Pinot Meunier 33%, Chardonnay 33%, sucre : 10.0 g/l, code SAQ : 10654770.
Au nez, des notes de fruits blancs, tels la pomme et la poire, quelques notes de levure et de pain grillé avec en filigrane un soupçon d’agrumes.
En bouche, c’est d’une belle finesse sur des notes briochées, de pommes bien mûres et un soupçon d’agrumes sur une acidité assez vive.
Vraiment d’une belle finesse!

Le cava :

Parés Baltà, Blanca, Cuisiné, Cava Brut, Espagne, Penedès, 2011, 36.00$, vin bio, cépages : Chardonnay 64%, Pinot Noir 36%, sucre : 2.7 g/l, code SAQ : 12591021.
Au nez, des notes d’agrumes avec un soupçon de levures et un petit côté caramel.
En bouche, c’est riche, velouté avec des notes d’agrumes, des notes toastées, beurrées ainsi que quelques notes épicées.
Un vrai délice!

Le prosecco :

Camul, Prosecco superiore, Spumante, DOCG, millesimato 2017, 22.15$, code SAQ : 12797846.
Au nez, de belles notes florales et de fruits blancs tels la pêche, la pomme, un peu de poire et en filigrane un soupçon d’agrumes.
En bouche, la texture est bien crémeuse, l’acidité est bien fraîche et le tout culmine en une belle sensation de minéralité.
Très belle longueur!

Pour info : http://vinformateur.com/evenements-salons/tous-les-pays/champagnes-cavas-et-proseccos/

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de