Des championnats du monde à surveiller

Par Félix Côté
Des championnats du monde à surveiller
Maghalie Rochette en action au Arizona State Championships. (Photo: Luke Batten)

Dans la plupart des sports, les championnats mondiaux revêtent une importance particulière, puisque cette compétition annuelle détermine celui ou celle (ou l’équipe) qui sera proclamé champion mondial pour l’année à venir. À surveiller prochainement, trois athlètes de la région participeront à l’une de ces compétitions.

Dans moins de deux semaines, la championne canadienne en titre de cyclo-cross et résidente de Saint-Jérôme Maghalie Rochette prendra part aux championnats mondiaux de sa discipline de prédilection, lesquels auront lieu à Sanem au Luxembourg, le 28 janvier.

Maghalie Rochette en action au Arizona State Championships. (Photo: Luke Batten)

Maghalie Rochette entrevoit cette course comme une belle occasion, et a mis beaucoup d’efforts dans les dernières semaines afin d’arriver fin prête.
Elle ne nourrit aucun objectif précis, et concède que ce sera une course très difficile, puisque beaucoup de participants viseront la victoire et seront bien préparés.
Ayant eu une excellente saison de cyclo-cross, la Val-Davidoise Cindy Montambault sera également de la délégation canadienne, et ceci notamment grâce à son 9e rang obtenu aux championnats panaméricains.
Elle participera cette fin de semaine à la Coupe du monde de Hoogerheide aux Pays-Bas, pour ensuite prendre part à la course des championnats du monde le week-end suivant. « Je n’ai pas d’attente, et je ne me sens pas stressée. Il n’y a pas de critères de sélection à remplir, comme lors d’une course de vélo de montagne, mais j’ai tout de même vraiment hâte de participer », a-t-elle indiqué.

Premiers mondiaux séniors pour Cendrine Browne

Un peu plus tard cette saison, en ski de fond cette fois-ci, la fondeuse de Saint-Jérôme Cendrine Browne participera aux Championnats du monde de ski de fond à Lahti en Finlande, du 22 février au 5 mars prochains.
Elle espère se glisser parmi le top-30, objectif absolu qu’elle s’est fixé cette année. « J’aurai de meilleures chances puisque chaque pays est limité à quatre coureurs.
En coupe du monde, certains pays apportent parfois une dizaine de coureurs. »

Partager cet article
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments