Chantecler à Sainte-Adèle : Bientôt la fin ?

Par Production Accès
Chantecler à Sainte-Adèle : Bientôt la fin ?
Le Chantecler à Sainte-Adèle

La nouvelle est sortie sur la page Facebook de Plein air Sainte-Adèle (PASA) le mardi 4 juin un peu avant 7 h : Jacques Goupil, le propriétaire du Chantecler à Sainte-Adèle, mettra en branle un projet domiciliaire à compter de 2020.

 

Le journal a tenté de joindre M. Goupil et son urbaniste, ainsi que des représentants la ville de Sainte-Adèle et de PASA sans succès avant la tombée.

Voici ce qu’on peut lire sur la page de PASA :

« Plus de 10 ans à rouler, skier, courir et marcher dans les sentiers du Chantecler qui ont fait notre bonheur et notre fierté chez Plein Air Sainte-Adèle (PASA). Votre bonheur et votre fierté à vous aussi, gens d’ici et de l’extérieur. Si tout cela était possible, c’était grâce à l’accord du propriétaire du terrain. Nous savions que cela ne serait pas éternel et c’est avec regret que nous vous annonçons que le propriétaire de ce terrain de jeu bien aimé mettra en branle un projet domiciliaire à compter de 2020. Et c’est son droit. Cette nouvelle est un dur rappel que la survie des sentiers n’est pas acquise dans les Laurentides, et ce, malgré leur place dans l’histoire du développement de notre région et leur apport économique et touristique maintes fois démontrés. »

Partager cet article

1
Laisser un commentaire

avatar
1 Fils de commentaires
0 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
1 Auteurs du commentaire
Alain Daviault Auteurs de commentaires récents
  S’abonner  
plus récent plus ancien Le plus populaire
Notifier de
Alain Daviault
Invité
Alain Daviault

La réalité c’est que l’immobilier va connaitre un essor important et la ville va collecter des taxes. La situation antérieure n’était que du temps emprunté en rapport avec l’inertie des anciens conseillers et maires. Une situation qui propulse la ville dans un projet d’avenir. Un contexte qui sert de levier afin de mousser le projet du parc.