Lettre ouverte à Nicole Davidson, mairesse de Val-David

Lettre ouverte à Nicole Davidson, mairesse de Val-David
Journal Accès
Chroniques

Madame,

Créé il y a deux ans, le Regroupement des citoyens de Val-David (RCVD) s’est donné comme raison d’être de représenter ses membres auprès des instances décisionnelles, de suivre de près l’évolution de certains dossiers stratégiques et d’informer ses membres et l’ensemble des citoyens des développements concernant ces dossiers. Pour parvenir à ses fins, le RCVD a toujours misé sur une approche constructive, positive et appuyée sur des faits.

Lors d’une entrevue accordée au journaliste, David Richer, du journal Accès, dans l’édition du 14 mars dernier, Serge Pourreaux exprimait ainsi sa perception du RCVD: «Le Regroupement des citoyens de Val-David n’est jamais content de ce qu’on fait parce qu’il veut se faire du capital politique…. Ces gens critiquent des hypothèses qui ne tiennent pas la route. Je ne sais pas ce que vous voulez savoir, mais vous cherchez des  »bibittes » là où il n’y en a pas.…»

Le Regroupement tient donc à faire le point sur ces deux grossières allégations.

En mai 2010, lorsque vous projetiez d’acquérir le terrain situé à l’angle de la Route 117 et de la rue de l’Église pour y construire une caserne des pompiers, le RCVD avait, à ce moment-là, proposé de déménager le garage municipal diminuant ainsi le bruit et le nombre de camions au centre de notre village et répondant de ce fait à un besoin maintes fois exprimé par les citoyens.

Qu’en est-il aujourd’hui?

Vous avez acquis un bâtiment sur la Route 117 pour y déménager le garage municipal et la caserne devrait être agrandie et réaménagée à son emplacement actuel.

En novembre 2010, lors de la consultation pour l’établissement du budget 2011, le RCVD, dans la présentation de son Mémoire, a été le seul à proposer deux projets, dont celui de mettre en place un corridor cyclable et piétonnier du côté ouest de la Route 117, de la rue Val-David-en-Haut, jusqu’à la rue de l’Église afin de répondre aux besoins d’accès sécuritaires des citoyens en provenance de l’ouest de la Route 117.

Qu’en est-il aujourd’hui?

La municipalité négocie avec le ministère des Transports pour exécuter des travaux partiels concernant cette proposition du RCVD.

En juin 2011, le RCVD a accepté, avec plaisir, de collaborer avec la municipalité lors de l’enregistrement de l’émission La petite séduction en assumant, avec les pompiers, tout le volet sécurité sur tous les sites du tournage. En tant que comité de citoyen responsable, le RCVD est content d’avoir apporté sa contribution pour aider à la réalisation de cette émission sur notre village.

En février 2012, en s’engageant dans un bail pour la location du terrain au coin de la route 117 et de la rue de l’Église, le RCVD vous mentionnait que la municipalité pourrait être tenue responsable de décontaminer ce terrain à ses frais.

Nous vous demandions de trouver d’autres alternatives pour l’amélioration de l’entrée du village et le RCVD vous suggérait d’exiger du propriétaire la démolition du garage et le nettoyage de ce terrain abandonné depuis nombre d’années ou de favoriser par différents incitatifs l’implantation de commerces dans cette zone commerciale.

Qu’en est-il aujourd’hui?

Nous pourrions énumérer d’autres dossiers mis de l’avant par le RCVD, mais ceux-ci illustrent bien notre mission d’apporter, toujours basé sur des faits, des éléments constructifs qui représentent les intérêts de ses membres et vous conviendrez avec nous que l’on ne recherche pas des «bibittes là où il n’y en a pas» comme le dit votre Directeur général.

Le Regroupement des citoyens de Val-David n’est pas un parti politique. C’est d’abord et avant tout un comité de citoyens créé pour suivre de près ce qui se passe sur la scène municipale, proposer des projets, dénoncer les abus, proposer des solutions et informer ses membres et les citoyens de Val-David.

Son président est élu par les membres lors de l’assemblée annuelle ou lors d’une assemblée extraordinaire du Regroupement, s’il démissionne ou est dans l’incapacité de voir au bon fonctionnement du Regroupement (article 20 des Règlements du RCVD).

Tout administrateur du Regroupement qui présente sa candidature pour des élections municipales, provinciales ou fédérales devra remettre sa démission du Conseil (article 38 des Règlements du RCVD).

D’ailleurs, depuis sa création, le RCVD reçoit régulièrement des demandes d’information de citoyens d’autres municipalités de partout au Québec et même de notre région, qui désirent mettre sur pied un Comité de citoyens pour que les droits de ces derniers soient respectés et que les décisions prises par nos dirigeants soient le reflet d’une saine gestion.

Madame la mairesse, le RCVD juge l’attitude de votre Directeur général aberrante et méprisante et démontre un manque de respect flagrant envers vos citoyennes et vos citoyens de Val-David.

Il est inacceptable que votre Directeur général défende des dossiers en invoquant que le Regroupement agit dans le but de se faire du capital politique. Le Directeur général devrait plutôt analyser honnêtement les informations que lui communiquent des citoyens et le RCVD. Ce ne sont pas les citoyens qui ont la responsabilité d’informer les élus sur tous les aspects des dossiers en cours à la municipalité mais c’est celle du Directeur général.

Nous vous demandons donc, par la présente, d’agir pour que cessent ces allégations et d’exiger de votre Directeur général le respect de vos citoyennes, de vos citoyens et des diverses associations de votre municipalité.

C’est dans une saine démocratie qu’on évolue.

_René Boisvert, Président

Et au nom des administrateurs du Regroupement des citoyens de Val-David

Cliquez pour ajouter un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

[+] Plus dans Chroniques

  • L’Homme s’ennuie

    La chronique à Mimi Des fois, il me faut un GPS pour suivre l’Homo Sapiens modèle 2018....

  • La clé du bonheur

    Chronique :  La deMOIs’aile / / École A.-N.-Morin Océane Théorêt, secondaire 5 « Sois belle, mais pas trop,...

  • Le cancer de la prostate

    Le mois de novembre est depuis 2004 dédié au cancer de la prostate. Levons le voile sur...

  • Épicerie bio-vrac-local : De belles nouveautés dans mon bocal

    Chronique : « Bouffe ta région »   Si vous êtes soucieux de réduire votre empreinte environnementale et que...

X