Pour profiter des plaisirs des sports d’été, prenez bien soin de vous hydrater

Pour profiter des plaisirs des sports d’été, prenez bien soin de vous hydrater
Chroniques

(EN)-Les passionnés de sports se préparent déjà pour leurs activités estivales préférées. L’exercice physique en plein air peut vous aider à garder la forme et fait partie d’un mode de vie sain et équilibré. Les athlètes savent que temps chaud signifie augmentation des besoins en hydratation.

L’eau représente environ 60 pour cent du poids corporel d’un adulte. L’eau est essentielle à la santé. Elle participe à plusieurs fonctions physiologiques telles la digestion, la lubrification de certaines parties du corps (comme les yeux et la bouche), le coussinage des articulations et la régulation de la température du corps. Elle permet également aux importants éléments nutritifs que sont les glucides, les vitamines et les minéraux de rejoindre vos cellules pour produire l’énergie néc essaire au bon fonctionnement de vos muscles et de votre cerveau.

Nous perdons constamment de l’eau par la respiration, la transpiration et l’élimination. Les pertes de liquides dues à la transpiration sont plus importantes à mesure qu’augmentent la température ambiante ainsi que le temps et l’intensité de l’activité physique.
«Une bonne hydratation est essentielle aux athlètes de haut niveau ainsi qu’aux personnes actives», explique Jennifer Gibson, diététicienne spécialisée dans les sports chez SportMedBC. «Une perte aussi minime que 2 % du poids corporel en sueur à la suite d’un exercice peut affecter les performances et la régulation de la température. Une hydratation adéquate avant, pendant et après l’exercice est essentielle si l’on veut optimiser les performances, la réparation des tissus et la récupérat ion et si l’on veut avoir vraiment du plaisir à bouger!»

SportMedBC a fait équipe avec Boissons rafraîchissantes et a produit un nouveau guide sur les boissons afin d’aider le public à comprendre le rôle que celles-ci jouent dans un mode de vie sain et équilibré. (Pour en obtenir un exemplaire gratuit, envoyez un courriel à l’adresse info@refreshments.ca)

Le guide mentionne que toutes les boissons peuvent hydrater. Cependant, dans un énoncé de position, les Diététistes du Canada, l’American Dietetic Association et l’American College of Sport Medicine recommandent de consommer des boissons pour sportifs contenant des glucides et des électrolytes lors des séances d’exercices d’une durée d’une heure ou plus afin de «fournir de l’énergie aux muscles, d’aider à maintenir un bon taux de glucose dans le sang de contribuer à protéger le fonctionne ment du mécanisme de la soif et de réduire le risque de déshydratation.»

Les besoins individuels en eau varient selon l’état de santé, le niveau d’activité physique, le climat et d’autres facteurs. Selon des directives émises en 2004, l’homme sédentaire moyen en santé devrait consommer quotidiennement trois litres et demi d’eau provenant tant des aliments que des boissons. Les besoins d’une femme quant à eux sont de deux litres et demi. Les recherches montrent qu’environ 20 % de l’eau que nous consommons provient des aliments tandis que 80 % provient de ce que nous buvons.

Alors, profitez pleinement du soleil et du temps chaud, mais n’oubliez pas de faire une bonne provision de boissons afin de ne pas souffrir de déshydratation pendant les chaudes journées qui s’en viennent.

Cliquez pour ajouter un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

[+] Plus dans Chroniques

  • Réalité entrepreneuriale

    Chronique affaires et économie Jean-Claude Tremblay, MBA Collaboration spéciale jctremblay@cogitas.ca   La semaine passée, nous étions en...

  • Êtes-vous superficiel ?

    La chronique à Mimi Suis-je devenue une matante pas fine qui grince des dents parce que je...

  • Charismatique, ce boomer! Et tellement inspirant…

    De plus en plus d’aînés font mentir les préjugés liés au vieillissement. Est-il possible de vieillir avec...

  • L’Homme s’ennuie

    La chronique à Mimi Des fois, il me faut un GPS pour suivre l’Homo Sapiens modèle 2018....

X