Prêt pour une aventure époustouflante?

Prêt pour une aventure époustouflante?
Chroniques

Vous êtes chaleureusement invités à participer au Championnat nord-américain de Rogaine 2007. Le sport d’endurance d’envergure internationale prendra son départ le 25 et le 26 août au «Espresso Sports» (vieille gare) à Sainte-Adèle.

Francis Falardeau organise le raid d’orientation Rogaine Laurentides depuis l’an 2000. «J’ai constaté qu’il maquait d’activités écotouristiques de ce genre au Québec. J’ai donc décidé d’organiser un raid d’orientation dans la région des Laurentides que je connais très bien comme guide et pompier volontaire. Je suis heureux d’apprendre que cet événement a fait des petits dans la région de Gatineau et de Québec», mentionne-t-il. Ce sport méconnu ici est né en Australie, alors que son proche cousin, l’orienteering, est d’origine scandinave. Francis est connu dans ce milieu puisqu’il a participé à près de deux mille compétitions d’orienteering et raids d’orientation en Amé­rique du Nord, en Europe et en Asie. Il est fréquent, dans les pays où ce sport se développe, d’avoir des événements qui rassemblent plusieurs milliers de participants provenant d’une cinquantaine de pays. Francis et Brian May, membres de l’équipe canadienne d’orienteering ont gagné le premier Rogaine internationale à Calgary en 1990.

Une aventure pour tous

L’an passé, Sainte-Adèle a accueilli des équipes d’autres provinces canadiennes et états américains. Les Ontariens Christiaan Piller et Bill Wells de l’équipe «Canyonero» ont remporté l’épreuve de 24h, et les deux Gatinois, Tanya Martin et Benoit Létourneau de l’équipe «Espresso Sports» ont récolté la deuxième place. Tout le monde est le bienvenu dans ce type d’événement, des plus jeunes aux plus âgés en passant par les novices et les professionnels. Les autorités civiles qui doivent, par exemple, effectuer des recherches en forêt, profitent de l’événement pour s’entraîner dans des conditions sécuritaires. Des militaires, des pompiers, des policiers et des athlètes d’endurance s’y donnent rendez-vous. Les participants en quête d’une aventure douce choisiront l’épreuve de 8h et les plus endurcis, celle de 24h.

Les règles et recommandations

Formés d’équipes de 2 à 4 personnes, les concurrents doivent, à l’aide d’une boussole et d’une carte topographique précise, atteindre des postes de contrôle numérotés et récolter le maximum de points en 8h ou 24h. Certains postes de contrôle sont faciles à atteindre, d’autres sont plus difficiles, ce qui implique un dosage de stratégie, d’endurance mais aussi de plaisir… À 8h30, une session d’information obligatoire se tiendra au camp de base ou s’effectuera le départ de masse à 10h. Les participants seront classés par catégories d’âges, de sexes et de durée d’épreuve. Ils devront se munir d’un sifflet, d’une boussole et d’un contenant d’eau. Dans un sac à dos, il est recommandé d’apporter aussi de la nourriture énergétique, des vêtements de rechange, un imperméable, une trousse de premiers soins, un cellulaire et une lampe frontale (pour les voyageurs nocturnes). Au camp de base, les repas et le camping seront fournis.

Vous devrez vous inscrire à l’avance pour participer au Rogaine Laurentides. On s’inscrit par courriel en mentionnant le nom de votre équipe, vos noms, dates de naissan­ces, adresses postales, téléphone et adres­ses électroniques.

www3.sympatico.ca/montbleu

Cliquez pour ajouter un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

[+] Plus dans Chroniques

  • La clé du bonheur

    Chronique :  La deMOIs’aile / / École A.-N.-Morin Océane Théorêt, secondaire 5 « Sois belle, mais pas trop,...

  • Le cancer de la prostate

    Le mois de novembre est depuis 2004 dédié au cancer de la prostate. Levons le voile sur...

  • Épicerie bio-vrac-local : De belles nouveautés dans mon bocal

    Chronique : « Bouffe ta région »   Si vous êtes soucieux de réduire votre empreinte environnementale et que...

  • Le grand retour

    Chronique d’un X On l’a ignoré pendant toute la campagne électorale, et pourtant, on lui doit tout....

X