Quand à l’automne, on prépare son printemps

Quand à l’automne, on prépare son printemps
Chroniques

En jardinage, c’est ça. Pour être à son meilleur, on doit se préparer à l’avance. Et donc l’idéal, c’est à l’automne de préparer son printemps!

En fait j’entends par là de faire déjà certains travaux en prévision de la prochaine saison. On me demande fréquemment quand est le meilleur temps pour diviser les vivaces. Je vous dirais que la majorité des plantes peuvent être divisées tant à l’automne qu’au printemps. J’ai personnellement une préférence pour l’automne pour une raison bien simple: je trouve qu’on y voit plus clair. Je ne parle pas de la lumière du jour évidemment… Quand on réaménage à l’automne, on divise des plantes qui sont complètement développées, alors qu’au printemps, on veut éviter de diviser des plantes qui auront commencé à débourrer pour éviter d’endommager les nouvelles pousses. On le fait donc avant que le feuillage ne se développe. Ce qui fait que c’est parfois difficile de se rappeler non seulement quelle grosseur ces plantes avaient au milieu de la saison, et non pas seulement celles qu’on divise, mais aussi les autres qu’on laisse en place. À l’automne, on voit mieux ce qu’on fait. On est certain comme ça que les nouvelles plates-bandes seront équilibrées: pas de trous, et pas trop serrées.

Autre avantage pour moi, c’est qu’une fois qu’on a divisé et transplanté, on peut ensuite les tailler et ainsi les préparer pour l’hiver, et on peut même en profiter pour mettre du compost maintenant. Alors on fait tout en même temps. Et avouez que cette année, le temps s’y prête particulièrement! Alors allez-y! Il ne faut surtout pas hésiter à diviser les vivaces. Elles en ont besoin. On a parlé récemment de l’essoufflement des annuelles en fin de saison, et bien les vivaces aussi finissent par s’essouffler et moins fleurir si elles sont trop tassées, si leur motte de racines est trop grosse. Donc ne vous gênez pas; elles vous remercieront, en fleurissant et en se développant davantage l’année prochaine. N’oubliez pas la michoryze évidemment, au moment de la plantation… Et pensez aussi à une floraison qui s’étale sur toute la saison, donc profitez-en pour ajouter les variétés que vous aimez particulièrement et qui manquent à votre aménagement.

C’est aussi le temps de fertiliser sa pelouse et pourquoi pas vos vivaces aussi. Vous avez bien lu, j’ai bien écrit fertiliser vos vivaces! Mais pas avec n’importe quoi évidemment. Je vous suggère d’utiliser le même engrais que pour votre gazon: un engrais d’automne. Ce sont règle générale des engrais riches en phosphore et potassium pour assurer que vos plantes (gazon, vivaces et arbustes) soient mieux équipées pour passer l’hiver. Donc des engrais pour la santé générale des plantes et qui les aident à faire des réserves. Aussi, ces engrais ont généralement une bonne concentration en azote, mais qui est enrobé et ne se dégagera qu’au printemps. Donc dès la fonte des neiges, et dès les premières chaleurs au printemps, l’azote, pour la croissance, devient disponible pour les plantes. Dois-je répéter qu’il s’agit là d’engrais naturel…

L’automne c’est aussi le temps de planter les bulbes de printemps: les tulipes, jonquilles, crocus, les belles boules bleues d’ail décoratif, etc! Et ça au printemps c’est impossible à battre. Il y a quelque chose de fantastique à voir les crocus percer la neige. À chaque fois, je m’arrête pour les regarder. Ça me fascine. Il y a de plus en plus de gens qui en plantent directement dans la pelouse. Au moment où les crocus poussent, le gazon est encore en dormance, alors pas de danger de passer dessus avec la tondeuse. Et les fleurs sont si jolies. Même chose pour les jonquilles. Il reste que j’ai un faible pour les tulipes, depuis toujours. À tous les printemps, c’est un besoin chez moi, je dois avoir mon bouquet de tulipes dans la maison, et donc vous aurez compris que ça m’en prend également dans le jardin. Mais pour avoir des tulipes au printemps, il faut les planter à l’automne parce que ces bulbes ont besoin d’une période de froid pour se développer et fleurir. Alors pensez-y maintenant. Aussi pour éloigner certains petits animaux qui pourraient venir vous voler vos bulbes… le fumier de poulet en granules est très efficace!

Vous avez donc de quoi vous occuper pour quelques temps! D’autant plus que c’est la saison des ventes dans les centres jardins… C’est peut-être le temps de vous offrir cette plante dont vous rêvez depuis longtemps!

Chantal Rochette _Au Coin du jardin

Cliquez pour ajouter un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

[+] Plus dans Chroniques

  • L’Homme s’ennuie

    La chronique à Mimi Des fois, il me faut un GPS pour suivre l’Homo Sapiens modèle 2018....

  • La clé du bonheur

    Chronique :  La deMOIs’aile / / École A.-N.-Morin Océane Théorêt, secondaire 5 « Sois belle, mais pas trop,...

  • Le cancer de la prostate

    Le mois de novembre est depuis 2004 dédié au cancer de la prostate. Levons le voile sur...

  • Épicerie bio-vrac-local : De belles nouveautés dans mon bocal

    Chronique : « Bouffe ta région »   Si vous êtes soucieux de réduire votre empreinte environnementale et que...

X