Schubertiades

Schubertiades
Chroniques

Marie-Andrée Ostiguy

Au fil des ans et de ses tournées, Marie-Andrée Ostiguy s’est bâti une excellente réputation auprès des diffuseurs, par la façon unique qu’elle a d’intéresser et de divertir le public avec des performances passionnantes qui regroupent des œuvres classiques virtuoses et ses compositions originales.

En 2003, Marie-Andrée Ostiguy a joué à guichets fermés en récital solo à la Cinquiième Salle de la Place des Arts et à la Salle Maisonneuve avec l’ensemble de musique de chambre I Musici de Montréal. Ces succès confirment une fois de plus l’engouement continu et grandissant du public pour cette communicatrice qui sait allier humour, anecdotes et simplicité à la qualité de son jeu.

Elle a commencé ses études musicales au Conservatoire de musique de Montréal et a poursuivi sa formation à la Juilliard School de New York, à l’Université de l’Indiana, à la Banff School of Fine Arts et à l’Université de Montréal, où elle a obtenu un baccalauréat en interprétation piano.

Elle a étudié avec des maîtres réputés tels qu’André Laplante, Gyorgy Sebök, Shigeo Neriki, Jacinthe Couture et poursuit son perfectionnement auprès du pianiste Henri Brassard. C’est d’ailleurs sous la direction de ce dernier qu’elle enregistrait récemment un nouvel album pour piano solo, «Impromptus & Scherzi», un enregistrement consacré à la musique de Franz Schubert.

Encore une fois, par son talent et sa sensibilité musicale, la pianiste espère bien charmer les amateurs, les connaisseurs, tout comme les néophytes et les non-initiés, en présentant son concert Les Schubertiades le jeudi, 22 novembre à 19 h 30, au Centre culturel de Prévost.

Les Schubertiades étaient des soirées musicales organisées par le compositeur viennois Franz Schubert pour exprimer sa gratitude et remercier ses amis pour leur générosité à son égard.

En 2004, son disque Impromptus & Scherzi, était d’ailleurs entièrement consacré à la musique de Franz Schubert. «Par ce spectacle, confie Marie-Andrée Ostiguy, je désire lui rendre hommage en entraînant le public dans l’univers musical de ce compositeur autrichien qui a eu besoin de ses amis de Vienne pour faire connaître ses oeuvres et leur assurer une diffusion, une longévité et surtout, une place dans l’histoire de la musique.»

Notons que la première partie du récital sera composée d’une sélection d’œuvres de Mozart, Chopin et Schubert et de compositions originales de la pianiste Marie-Andrée Ostiguy, alors que la deuxième partie sera exclusivement consacrée aux Impromptus de Schubert.

Les billets sont en vente à la Bibliothèque Jean-Charles-Des Roches de Prévost

Informations: 450-436-3037

Jeudi, 22 novembre 2007, 19 h 30

Centre culturel de Prévost

794, rue Maple _Billets: 20$

Cliquez pour ajouter un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

[+] Plus dans Chroniques

  • L’Homme s’ennuie

    La chronique à Mimi Des fois, il me faut un GPS pour suivre l’Homo Sapiens modèle 2018....

  • La clé du bonheur

    Chronique :  La deMOIs’aile / / École A.-N.-Morin Océane Théorêt, secondaire 5 « Sois belle, mais pas trop,...

  • Le cancer de la prostate

    Le mois de novembre est depuis 2004 dédié au cancer de la prostate. Levons le voile sur...

  • Épicerie bio-vrac-local : De belles nouveautés dans mon bocal

    Chronique : « Bouffe ta région »   Si vous êtes soucieux de réduire votre empreinte environnementale et que...

X