Clémentine : la recette d’une histoire à succès

Photo de Sandra Mathieu
Par Sandra Mathieu
Clémentine : la recette d’une histoire à succès

Le menu alléchant présenté à l’extérieur de cette jolie maison blanche et vert pomme au cœur du village de Val-David donne assurément l’eau à la bouche à quiconque sait apprécier les plaisirs de la table. Et quand on apprend en prime que les propriétaires Michel et Louise Beaulne sont les pionniers de la cuisine régionale au Québec,  difficile de ne pas monter les escaliers du 2459, rue de l’Église et impossible de résister aux spécialités inspirées de la cuisine du terroir.

« Ma priorité numéro 1 est d’encourager les producteurs québécois et j’adapte régulièrement le menu selon les produits de saison disponibles », souligne Michel Beaulne. Parmi les coups de cœur des clients, il note le pavé de foie de veau de lait, le pop corn de ris de veau, le gratin d’aubergines et pignons, sans oublier la bisque de homard en saison. Les dents sucrées ne peuvent passer à côté du nuage aux framboises, une création de Louise, chef pâtissière renommée.
Chez Clémentine, pas de table d’hôte. « On aime servir des portions généreuses et je conseille souvent aux gens de partager un dessert, surtout s’ils se sont laissé tenter par une entrée », indique le chef. Un autre petit plus : on peut apporter son vin.
La terrasse chauffée d’une trentaine de places est ouverte jusque tard à l’automne et apporte une ambiance sympathique, voire même romantique à la soirée. À l’intérieur, une atmosphère intimiste, un éclairage feutré, une douce musique et des employés tout sourire sont la promesse d’une expérience mémorable.

Un menu pour tous les goûts

« En cuisine, on s’adapte sans problème aux clients souffrant d’allergies ou encore intolérants à certains aliments et nous offrons une sélection de plats végétariens, précise Michel. Des menus personnalisés sont également offerts aux groupes dans le cadre d’événements spéciaux. »
Très ouvert aux petites familles, le chef peut concocter un plat de pâtes pour les enfants ou encore on leur apporte une assiette pour qu’ils puissent goûter aux plats de leurs parents.

Un brin d’histoire

Le nom du restaurant ne fait pas référence au fruit, mais bien au prénom de la grand-mère de Louise. Le couple ouvre le restaurant en son honneur, à Oka, en 1976. L’établissement connaît un franc succès jusqu’à la crise d’Oka en 1990. En 1994, le couple transporte ses pénates à Hudson. Originaire de Val-David, Michel revient au bercail il y a neuf ans. C’est alors que le réputé Clémentine voit le jour à Val-David.
Aujourd’hui, il n’est pas rare que le couple rencontre les petits-enfants de ses premiers clients, référés par leurs grands-parents. Comment ne pas se laisser tenter par cette cuisine fraîche, spontanée, honnête et colorée? Passionné comme au premier jour, Michel Beaulne ne laissera pas sa toque de sitôt!
Ouvert du mardi au dimanche, à partir de 17 h.
Infos : www.clementineresto.com
 

Partager cet article
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments