Commission scolaire des Laurentides : Triple démission

Commission scolaire des Laurentides : Triple démission
Lyne Deschamps.

Françoise Le Guen – Lyne Deschamps et Sylvie Laganière ont démissionné de leur poste de présidente et de vice-présidente au conseil des commissaires, le 27 février dernier. Le 1er mars, Louise Bertrand, commissaire représentante du comité de parents et présidente du Comité consultatif sur les services aux élèves handicapés, en difficulté d’adaptation ou d’apprentissage (HDAA), emboîtait le pas et remettait également sa démission.

 

« Mesdames Lyne Deschamps et Sylvie Laganière désirent indiquer que ce sont des raisons personnelles qui ont motivé leur décision », nous dit-on à la Commission scolaire des Laurentides (CSL) tout en spécifiant que les deux femmes ne souhaitent pas faire plus de commentaires. « Je ne peux pas faire de commentaires en tant qu’administrateur », soutient de son côté Bernard Dufourd, directeur général de la Commission scolaire des Laurentides.

Peu de détails

C’est par voie de communiqué que la CSL annonçait ces trois démissions, donnant peu de détails. Dans le premier, il est mentionné que Madame Deschamps était commissaire à la CSL depuis le mois de juillet 2018 et avait débuté son mandat à titre de présidente en novembre dernier. Madame Laganière était, quant à elle, commissaire depuis novembre 2013 et avait été nommée vice-présidente en janvier 2015.

« Les fonctions et pouvoirs de la présidence de la CSL seront assumés temporairement par madame Johanne Hogue, commissaire et vice-présidente du comité exécutif », y est-il écrit.

À suivre le 13 mars

Dans le second communiqué, concernant Louise Bertrand, il est indiqué que cette dernière, commissaire à la CSL depuis le mois de novembre 2014, poursuivra cependant son mandat à la présidence dudit Comité jusqu’à la fin de l’année scolaire.

Notez, par ailleurs, que les membres du conseil des commissaires sont convoqués à l’ajournement de la séance ordinaire du conseil des commissaires du 27 février 2019, le mercredi 13 mars.

Parmi les points à l’ordre du jour figure le remplacement de la présidence, celui de la vice-présidence et le remplacement à d’autres postes de commissaires, les trois avec possibilité de huis clos.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de