La communauté s’organise autour d’un mémoire collectif

Photo de Sandra Mathieu
Par Sandra Mathieu
La communauté s’organise autour d’un mémoire collectif

Maintien des élèves de 6e année à Val-David

Plus de 70 parents étaient présents à la rencontre préparatoire du 5 février dernier à la salle communautaire de Val-David durant laquelle les faits saillants du mémoire collectif pour le maintien des élèves de 6e année à Val-David ont été présentés par le comité de mobilisation.

« Les scénarios proposés ont été très bien accueillis par les parents, notamment celui de transformer la bibliothèque en classe et de faire une entente avec des locaux de la municipalité comme espace pour des spécialistes », explique Isabelle Doyon, vice-présidente du conseil d’établissement.
Rappelons que les divers scénarios feront l’objet d’une consultation publique le 19 février à 19 h à l’école Saint-Jean-Baptiste.
Le projet soumis par la CSL propose l’hypothèse d’un déplacement des élèves de 6e année vers la Polyvalente des Monts à Sainte-Agathe, scénario qui inquiète grandement plusieurs parents.
Martin Bourque, papa impliqué et propriétaire du restaurant Station B, rappelle l’importance d’en faire un débat de communauté, et sa tournée des commerçants de Val-David a porté fruit puisque déjà 25 d’entre eux s’affichent dès aujourd’hui en faveur du scénario du maintien des élèves à Val-David et il sera possible d’y signer une pétition en ce sens.
Pour signer le mémoire collectif, les gens doivent se rendre au Station B jusqu’au 17 février. « Toute la communauté doit se positionner parce que notre école et son projet éducatif, c’est le cœur du village », souligne M. Bourque. Lors d’une entrevue accordée à Radio-Canada, le directeur général de la Commission scolaire des Laurentides, Bernard Dufourd, s’est voulu rassurant en précisant que tous les scénarios seront pris en compte et que le travail ira dans « l’intérêt de l’élève ».
Parmi les dates à retenir d’ici le 19 février, notons le 12 février : rencontre du comité de parents à la CSL et, le 14 février, la séance publique du Conseil des commissaires à la CSL.
La pétition Nos enfants d’abord, lancée par Vanessa Munoz, membre du conseil d’établissement, a cumulé 1142 signataires en date du 6 février : www.change.org/p/ parents-et-communaut%C3%A9-nos-enfants-d-abord
Infos : facebook.com/groups/ 328228544334959/
Station B : facebook.com/stationbvaldavid/

 

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de