|

Louise Benoit : Une carrière florissante qui se termine en beauté

Par Marie-Catherine Goudreau

Contenu réalisé en partenariat avec Louise Benoit 

Louise Benoit, fondatrice du Salon Maternité Paternité Enfants, passe le flambeau, après 30 ans à la tête de cet évènement majeur. Retour sur la carrière de cette entrepreneure des Laurentides, qui a laissé sa trace partout au Québec.

Depuis 1986, Louise Benoit est entrepreneure. Sa première entreprise, fondée en 1986, était l’agence Louise Benoit avec laquelle elle proposait une banque d’hôtesses et d’hôtes pour des évènements comme des salons, des cocktails, des congrès ou des soirées d’affaires. Étant toujours dans le monde de l’évènement depuis ses débuts, Mme Benoit connaissait bien les salons.

C’est en 1990, alors qu’elle voit toutes ces mères qui marchent devant chez elle avec leur poussette, qu’elle a cette idée : un salon pour la maternité et la paternité. « Il y a tous ces salons, mais aucun pour les parents. Moi, je vais faire ça ! », se dit-elle. Deux ans plus tard, elle a lancé la première édition du Salon Maternité Paternité à Montréal à la Place Bonaventure, avec son associée.

« Je voulais que ça soit un évènement complet : des hôpitaux, des organismes, des entreprises offrant autant des produits que des services. […] On voulait humaniser l’évènement », rapporte-t-elle.

La relation avec les clients

Depuis toutes ces années, de nombreuses personnalités publiques ont participé au salon, comme porte-parole ou comme conférencier : François Legault, alors qu’il était ministre de l’Éducation, tout comme Pauline Marois, Régis Labeaume, Mariloup Wolfe et Bianca Gervais. « J’ai toujours choisi des porte-parole sharp, qui me ressemblaient et qui représentaient les jeunes femmes enceintes ou les jeunes pères de la société », dit-elle.

Pour Mme Benoit, la priorité a toujours été d’offrir une expérience complète et agréable aux visiteurs. « Le public est plus important que tout le reste, et c’est ce que je disais aux exposants. Parfois, il y en avait qui étaient assis sur leur chaise, qui mangeaient… J’allais les voir pour leur dire de se tenir debout ! La personne qui arrive à ton kiosque ne doit pas savoir que tu es fatigué. J’étais sévère ! », raconte-t-elle avec le sourire.

Mais avec les exposants, elle souligne avoir toujours été « juste ». Par exemple, les exposants qui voulaient un espace de dernière minute avaient le même prix que les autres. « Mais c’était aussi important pour moi d’avoir des organismes à but non lucratif, comme les sages-femmes. J’avais un devoir de société. On leur donnait une visibilité et c’était important pour moi de les avoir », soutient Mme Benoit.

Pendant plusieurs années, Mme Benoit était à la tête du Salon, en plus de son agence et d’un autre salon sur l’emploi et l’éducation. Puis, elle a déménagé dans les Laurentides à temps plein et a décidé de se consacrer seulement au Salon Maternité Paternité, pour cesser de faire la route jusqu’à Montréal tous les jours. « J’avais juste une affaire en tête. C’est ce qui a fait que le Salon a pu continuer de progresser », explique-t-elle.

La pandémie, où tout a changé

La pandémie a été un point tournant et un défi assez grand pour Louise Benoit, alors que le Salon a dû être annulé à la dernière minute en 2020. « J’ai dû rembourser tous les exposants et j’ai dû débourser de ma poche pour les dépenses engendrées. » Les années d’après, le contexte était trop incertain pour tenir un évènement de cet ampleur.

À l’été 2023 est venu le moment de passer le flambeau du Salon auquel elle a dédié presque toute sa carrière. Ce sont maintenant Simon Ayotte et Jocelyne Leclerc qui sont à la tête du Salon, des personnes « solides et intègres », soutient Mme Benoit. « Ce sont des gens d’évènements et qui ont de l’expérience. Ils connaissent les salles et le monde. Pour moi, c’était clair que c’était eux les meilleurs pour continuer l’évènement. » Encore une fois, le timing et l’instinct de Louise Benoit ont porté fruits.


Le Salon Maternité Paternité Enfants de retour en 2024 

Le Salon Maternité Paternité Enfants (SMPE+) est de retour en avril prochain après quatre ans d’absence. Conçu pour les femmes enceintes, les parents avec enfants de 0 à 6 ans et même les grands-parents, le SMPE+ demeure un incontournable pour toute la famille.

Cette année, la chanteuse Suzie Villeneuve se joint à titre de porte-parole du SMPE+. Maman du jeune Edward, elle avait envie de contribuer au rayonnement de cette initiative qui lui touche droit au coeur.

  • Quand : 4 au 6 avril
  • Où : Palais des congrès de Montréal
  • Quoi : Plus de 150 exposants et une programmation d’activités variées : des discussions avec des professionnels, des défilés de produits, des découvertes des contes et des maquillages pour enfants.
  • Tarif : 20 $ (gratuit pour les 15 ans et moins)

Le SMPE+ sera également à Québec du 18 au 20 avril au Centre de glaces Intact Assurance.

NOUVELLES SUGGÉRÉES

0 Comments

Submit a Comment

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *