Complexe sportif de la MRC des Pays-d’en-Haut : Sainte-Adèle va consulter la population

Par Production Accès
Complexe sportif de la MRC  des Pays-d’en-Haut : Sainte-Adèle va consulter la population
(Photo : courtoisie)

À la suite de l’annonce par la MRC des Pays-d’en-Haut le 21 janvier dernier des prix beaucoup plus élevés que prévu dévoilés lors de l’ouverture des propositions des quatre soumissionnaires pour la construction du futur complexe sportif, la Ville de Sainte-Adèle a décidé qu’elle consulterait la population afin de valider le désir des Adélois de voir le projet se concrétiser, malgré l’excédent annoncé.

Rappelons que le budget initial pour le projet s’élevait à 35 M$ (financé à 22 M$ par Ottawa et Québec et à 13 M$ par les 9 villes de la MRC) alors que les soumissions reçues à la suite de l’appel d’offre oscillent entre 47 887 087 $ et 59 597 291 $ pour l’option « A » (bassins aquatiques et deux glaces) et entre 43 050 794 $ et 55 547 872 $ pour l’option « B » (bassins aquatiques et une glace intérieure).

Devant ce dépassement de coûts considérable qui aura un impact direct sur le compte de taxes des contribuables adélois, le conseil municipal de Sainte-Adèle souhaite connaître la position de ses concitoyens.

Ainsi, à la fin du mois de février, tous les électeurs adélois habilités à voter recevront par la poste un document expliquant les tenants et les aboutissants du projet, ainsi que les informations relatives au vote et au mode de scrutin. Un NIP unique à chaque électeur permettra aux contribuables de voter par voie électronique du 9 au 19 mars, ou encore en personne à la salle du conseil municipal les 20 et 21 mars.

La ville diffusera également les informations en lien avec cette consultation publique officielle sur le site internet, via l’infolettre et la page Facebook de la Ville, ainsi que dans les médias locaux.

Rappelons que l’échéancier envisagé pour l’octroi du contrat est le 30 mars 2020, avec un début des travaux en juin 2020. La livraison du complexe sportif est prévue en juin 2022, pour une ouverture àla communauté en septembre de cette même année.

Lettre ouverte : Le projet de la piscine/aréna prend l’eau…

Ainsi donc, ce projet mal conçu, et né dans un climat de controverse, se heurte avant même sa construction à un dépassement de coûts. Permettez-moi d’en rire un peu, tant je ne suis point surpris de voir avec quel amateurisme nos élus ont mené ce  dossier.

D’abord un mot pour dire, que si nous sommes la seule MRC qui n’a pas ce genre d’équipement, nous sommes sans doute aussi l’une des seuls à ne pas avoir d’hôpital, de pistes d’atterrissage, d’industries lourdes, d’agriculture ou un Walmart. Et pourtant, nous vivons ici quand même parce que nous avons autre chose qui nous rend la vie belle et heureuse.

Nous avons des forêts, montagnes, lacs et rivières qui incitent des milliers de touristes et villégiateurs à venir jouir de nos lieux.  Mais, dans un excès de pensées magiques, beaucoup pensent que tout cela nous est acquis, alors qu’il en est rien.   Tous ces beaux paysages, ces grandioses espaces et cette infinie quiétude sont du domaine du privé et peuvent à tout moment disparaître.

Notre principal moteur économique est la nature et nous sommes souvent incapables d’en assurer la sauvegarde et la pérennité tant nous sommes pressés de tout développer et de bâtir des infrastructures lourdes, coûteuses et extrêmement énergivores.

Cela étant dit, je suis pour tous les sports et loisirs, mais assurons-nous d’abord d’établir une véritable politique d’acquisition et de protection durable des espaces verts à des fins économiques, environnementales et commu-nautaires.

Si après, il nous reste encore de l’argent, nous tenterons alors de combler les envies et désirs par le  meilleur projet qui soit.

Jean Pierre Létourneau

Partager cet article

14
Laisser un commentaire

avatar
7 Fils de commentaires
7 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
7 Auteurs du commentaire
Danielle FrancoeurALAIN DAVIAULTRichard AllardPierre LafondMichel Groulx Auteurs de commentaires récents
  S’abonner  
plus récent plus ancien Le plus populaire
Notifier de
ALAIN DAVIAULT
Invité
ALAIN DAVIAULT

Aujourd’hui, il va s’agir de la collaboration des citoyens de Sainte-Adèle, afin de mettre un frein aux idéaux politiques de deux maires, un préfet et une fonctionnaire de la MRC.
Dire :NON à un chèque en blanc serait le message à transmettre aux maires de la MRC, afin de se faire respecter. Il s’agit de notre collaboration active à l’essor de la région, mais les élus décident seuls sans tenir compte de la réalité et capacité des citoyens à payer.

Michel Groulx
Invité
Michel Groulx

Une rumeur circule présentement. Le soumissionnaire retenu sera Magil/Tisseur. Feu vert de la MRC que le projet va de l’avant et ils s’installent au pied du Mont-Gabriel sur la rue des Mélèzes. De plus, la MRC a déjà dépensé 1 million de dollars pour ce projet et ce avant même la première pelletée de terre (150 000 $ au chargé de projet et 650 000$ pour les architectes) Aujourd’hui même la MRC a voté un réglement d’emprunt au delà des 35 millions initialement projetés et ce à l’encontre de la loi édictant sa compétence en la matière. C’est à ne… Lire plus »

ALAIN DAVIAULT
Invité
ALAIN DAVIAULT

Les rumeurs ne font que contaminées l’opinion des gens.Bon nombre de rumeurs ont circulées depuis 2014. Maintenant, la mairesse demande à sa population d’agir concrètement. Faites taire les gens qui sont nombreux chez vous à propager de telles histoires, voulant se donner de l’importance tout en discréditant les autres.

Michel Groulx
Invité
Michel Groulx

Les gens que j’ai rencontrés qui font circuler ces rumeurs ne cherchaient pas à se donner de l’importance . Ils semblaient en avoir déjà beaucoup! Loin de moi l’idée de les faire taire. Discréditer les autres ou les conscientiser? Sur la rue des Mélèzes, les études de sol ont déjà été réalisées. La réglementation municipale déjà amendée. Le million engagé à ce jour déjà payé par la MRC. Quant à la mairesse, je suis heureux qu’elle consulte la population mais déplore que la consultation se fasse par internet et non pas par référendum comme le prévoit la loi.

ALAIN DAVIAULT
Invité
ALAIN DAVIAULT

Vous confondez référendum et consultation . Une consultation citoyenne n’est pas tenue aux mêmes règles qu’un référendum et toute personne morale et physique pourra se rendre sur les lieux selon les dates proposées, afin d’exprimer son opinion et non pas seulement par internet. La population a son lot de personnes importantes selon certains critères trompeurs parfois.

Michel Groulx
Invité
Michel Groulx

J’apprécie que vous m’ayez éclairé sur la distinction à faire entre consultation et référendum. Vous avez tout à fait raison.

Johanne Morrissette
Invité
Johanne Morrissette

Si on consulte pour la réalisation de ce projet, expliquera-t-on à la population que parmi les 9 villes qui paieront la facture, 2 d’entre elles ne paieront presque rien avec une population d’environ 200 personnes, que la partie globale payée par 5 autres villes correspondra à un peu moins de la moitié de la facture et que les gros payeurs seront les citoyens de Sainte Adèle et de Saint Sauveur pour plus de la moitié? De plus, selon les chiffres de 2016 de notre MRC, les frais d’exploitation et d’administration qu’on évaluait à 1,100,000 $ ,la part de nos 2… Lire plus »

Gérard Couture
Invité

Le dépassement entre 25 à 60 M est probablement dû à une mauvaise évaluation du projet à l’origine. Il aurait été plus démocratique d’informer honnêtement la population et de la consulter dès le départ. Quant à la consultation par internet, elle sera plus facilement manipulable qu’un référendum tel que prévu dans la loi. La façon dont les élus ont agi dans ce dossier est critiquable. Quand des lobbies de toutes sortes font faire n’importe quoi aux élus, il peut arriver que les citoyens soient floués.

ALAIN DAVIAULT
Invité
ALAIN DAVIAULT

La vraie question de départ n’a jamais été d’ordre publique. Avons-nous vraiment besoin de ce type de complexe sportif ? Si oui, toute la conception du projet ne devrait pas relever de la compétence municipale et régionale, n’ayant pas les connaissances, afin d’édifier un tel projet. Le terrain est un mauvais choix et les élus ont fait croire à la population que l’emplacement nous était imposé ,afin d’être éligible à la subvention. Bref, un projet mal ficelé en raison des agendas politiques !

Pierre Lafond
Invité
Pierre Lafond

Le Complexe Sportif, un dossier complexe, non pas du tout , un dossier politique avant tout. Premièrement, mauvais choix de l’emplacement avec un rapport commandé et dirigé par la firme Grant Thornton. Très discutable. Aucune consultation citoyenne au départ comme le mentionne le citoyen Daviault. En avons nous vraiment besoin, non , d’après le citoyen Létourneau, Et voilà que la Nadine mairesse consulte sa population , pour protéger ses arrières, avec un autre sondage bidon où les résultats seront camouflés ou déformés, le tout enrobé par une belle et honnête couverture journalistique de Madame Pilotte. Ça sent pas très bon… Lire plus »

ALAIN DAVIAULT
Invité
ALAIN DAVIAULT

Voyons la consultation comme un éveil à la conscientisation publique. Vous avez toujours réclamé de la transparence à ce dossier comme conseiller indépendant M. Lafond. Même si peu de gens sont sensibles à ce dossier public, il faut permettre à Madame Brière d’avoir réponse de sa population afin de s’aiguiller et de faire respecter le choix des contribuables. Donc, Monsieur Lafond, n’essayer pas de mener le combat, laisser place à la démocratie et la sagesse de la Mairesse Brière, il n’est pas trop tard.

Richard Allard
Invité
Richard Allard

Construire le centre à proximité de ANMorin afin d’en faire profiter les élèves venant de partout sur le territoire de la MRC, c’est la logique même. Tout le reste n’est que politicaillerie. Le centre sportif est une nécessité pour répondre aux besoins d’une population qui était constituée de villégiateurs mais qui est maintenant constituée essentiellement de résidents permanents. Depuis plus de 20 ans que nous l’attendons, j’invite les dissidents de la première heure à rejoindre la majorité des citoyens en faveur du projet et de cesser de nuire aux efforts concertés de ceux qui travaillent activement pour équiper la seule… Lire plus »

ALAIN DAVIAULT
Invité
ALAIN DAVIAULT

Globalement peu de gens sont conscients de l’enjeu actuel. Le scénario proposé par la MRC soulève chez bon nombre de gens ,la méfiance à leur égard. Il faut tenir compte de ne pas plonger les contribuables dans le chaos. Laissons la population active choisir et soyons fiers du privilège offert afin de donner son opinion. Le courant scolaire ne peut être à lui seul être la dimension centrale du choix des citoyens. Il n’est pas trop tard pour les élus de changer d’optique s’ils ne veulent pas que le projet finisse dans les poubelles. ‘C’est dans l’unité , la cohésion… Lire plus »

Danielle Francoeur
Invité
Danielle Francoeur

Je suis contente de ne plus résider à Ste-Adèle. Ce sont encore les citoyens qui vont payer la facture SALÉE de ce projet et la facture n’a pas fini d’augmenter. Est-ce que vous avez vraiment besoin d’un centre comme tel??? Ste-Adèle a toujours eu des comptes de taxes exorbitantes depuis des années, je le sais parce que nous avons vécu 12 ans dans cette municipalité. De grâce… ayez pitié de vos concitoyens.