Conseil aux politiques

Par Yves Guezou

Encore du temps et de l’argent, notre argent, engagé dans un secteur si vital de la Santé, à savoir les cliniques d’avortement privées, bientôt privées d’avortement. Comme si les vraies priorités ne crevaient pas les yeux et pour des causalités toutes administratives, le Ministère de la Santé voudrait renforcer les mesures d’hygiène dans lesdites cliniques. Le secteur de la médecine, dans son ensemble, s’accorde pour dire que ces cliniques répondent largement aux normes de salubrité requises pour la pratique de l’interruption de grossesse. Mais non, le Ministre Bolduc tient à y mettre son grain de sel. Il est vrai que chaque parti politique, à la veille d’élections, fait de la santé et de l’éducation ses chevaux de bataille afin de séduire le quidam. Un conseil: au prochain rendez-vous des urnes, l’éligible avisé qui me promet de foutre la paix aux domaines de la santé et de l’éducation obtiendra mon vote et pas seulement le mien!

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de