Conteur et marchand d’idées

Photo de Martine Laval
Par Martine Laval
Conteur et marchand d’idées

Marc Sauvageau

Fasciné par la sonorité des mots et les images poétiques qui leur sont associées, Marc Sauvageau cherche depuis toujours à exprimer ses idées de façon originale et spontanée, utilisant sa voix comme véhicule de transmission artistique. Il est le Marchand d’idées.

 

Le jeudi 7 novembre, il fera toutefois une première incursion dans le monde de l’art visuel par le biais d’une exposition à Ici par les arts à Saint-Jérôme. Avec Rêve lucide, il proposera au public une sélection de photographies captées sur le vif, prises de nuit au fil des années et des voyages, puis modifiées génétiquement. Le résultat donne un amalgame d’impressionnisme, d’expressionnisme abstrait, de street art, de micro-cellulaire et de futurisme dans lequel interfère formes, rythmes, couleurs et lumières.

Et comme l’artiste carbure principalement aux mots, il s’est inspiré de ses photographies non figuratives pour tisser un récit fabuleux qui nous transporte à travers les différentes phases du sommeil par l’entremise de Lucien De Moion, un horloger désynchronisé habitant au cœur de l’ile vallonnée de Manhattan et qui aspire depuis la tendre enfance, à devenir rêveur. Un rêve qui deviendra réalité

 

Mais qui est donc Marc Sauvageau?

Ancien journaliste à TVA-LCN, créateur éclectique, Marc Sauvageau vogue tel un électron libre dans le milieu culturel depuis près d’une quinzaine d’années. Il est le réalisateur de plusieurs courts documents vidéos dont Quand on ne voit que sa cour qui lui a valu le prix Lizette-Gervais. Dramaturge passionné, il a écrit et monté deux pièces de théâtre, Le spacetag: ma dégénération et Le rien de deux kilos, un évènement multidisciplinaire regroupant plus d’une quarantaine d’artistes. Auteur prolifique, il a publié un recueil de chroniques journalistiques: Invraisemblables, mais vraies, une bande dessinée poétique: Sacré gobe-mouche, un conte audio historique: La déportation des Acariens et un recueil de fables: Et Dieu créa les animaux à notre image, bestiaire délirant, publié chez Planète rebelle et devenu un spectacle interactif présenté plus d’une cinquantaine de fois à ce jour.

Depuis la sortie de ses fables en rimes libres, Marc Sauvageau est très actif dans le milieu du conte au Québec. Il a été boursier du conseil des Arts du Canada à deux reprises, a été sélectionné pour faire la tournée Coup de Cœur des nouveaux visages du conte au Québec, et a participé à la compilation Nuits du conte à Montréal: coffret de CD triple publié en France aux Éditions Oui’dire.

Et pour ajouter à son arc…

Depuis 2006, Marc Sauvageau a développé ses aptitudes de communicateur en offrant des ateliers artistiques dans le cadre du programme provincial La culture à l’école dans les écoles primaires et secondaires du Québec. Ses réalisations lui ont permis de remporter une dizaine de prix dont le Prix de reconnaissance ESSOR régional (centre du Québec/Mauricie).

 

L’approche est une méthode active d’enseignement dont l’objectif principal est d’offrir des ateliers dans lesquels les apprenants ouvriront leurs horizons grâce à l’utilisation de leur imagination. La créativité étant un réflexe qui nait à force d’entrainement, selon Marc Sauvageau, la clé de la réalisation réside dans l’action/création. Les élèves sont amenés à concevoir des œuvres à partir de presque rien, le résultat reposant essentiellement sur leurs idées et leur volonté de s’accomplir.

Rêve Lucide

Vernissage et performance le jeudi 7 novembre, 18h à 20h

L’exposition se poursuivra jusqu’au 23 novembre

À Ici par les Arts

712, Saint-Georges, St-Jérôme

Informations: 514.432.2707

www.marchandidees.com

 

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de