Corps de police de Sainte-Adèle

Par Journal Accès
Corps de police de Sainte-Adèle

Corps de police de Sainte-Adèle

Et bien, c’est entériné: la Ville de Sainte-Adèle pourra procéder à l’abolition de son corps de police pour être desservie par la Sureté du Québec.

 

Le Journal a obtenu copie d’une lettre envoyée par le ministère de la Sécurité publique et signée de la main de son ministre Robert Dutil, et dans laquelle ce dernier autorise la Ville à abolir son service de police municipal, au profit de celui offert par la Sûreté du Québec.

 

Comme le mentionne la lettre datée du 21 février, «Cette décision aura effet à compter de la date déterminée par le comité de reclassement dans ses recommandations ou six mois après qu’il a été saisi, selon la première éventualité».

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de