Courir avec plaisir et sans douleur!

Julie Thibault, physiothérapeute | Mouvement Physio Saint-Jérôme
Courir avec plaisir et sans douleur!

Chronique Marathon P’tit Train du Nord

La course à pied est une activité gagnant en popularité. Peu couteuse et très accessible, plusieurs personnes la pratiquent pour garder une bonne forme physique.

Qui sont les coureurs à risque de se blesser?

Que vous couriez des 5, 10, 21km ou des marathons, les conseils de base en course à pied sont les mêmes. Tout d’abord, il faut comprendre que le corps n’aime pas les changements drastiques. C’est-à-dire les changements rapides et intenses tels qu’une augmentation trop rapide de la vitesse, de la distance de course ou encore du type de surface. Le mot clé en course à pied est : progression. Vous devez commencer votre entrainement par des petites distances et de basses vitesses puis augmenter progressivement par la suite. Ainsi, votre corps s’adaptera au stress mécanique que vous lui imposez sans créer de blessure. Il est important de ralentir la progression si une douleur s’installe. Il est souvent bénéfique de faire quelques pas vers l’arrière pour ensuite repartir vers l’avant plus rapidement, que de se blesser et de devoir cesser de courir pour une plus longue période. Si vous avez de la douleur durant votre sortie de course, à la suite de celle-ci ou de la raideur localisée le lendemain matin, vous dépassez probablement les capacités de votre corps.  Dans plusieurs cas, il est préférable de consulter un professionnel pour éviter que la condition se détériore. Une évaluation de votre biomécanique ainsi qu’une évaluation de votre patron de course pourra certainement mettre en lumière la problématique qui vous empêche de progresser selon vos objectifs!

Types de blessures fréquentes chez les coureurs

Les douleurs les plus souvent associées à la course à pied sont les tendinites au tendon d’Achille, les fasciites plantaires, les douleurs aux genoux, à la bandelette iliotibiale, à la hanche et au dos. Selon votre technique de course, une région de votre corps peut être plus vulnérable aux blessures. Par exemple, un patron de course caractérisé par une attaque talon provoque souvent plus des douleurs aux genoux et au dos, alors qu’une attaque mi-pied mal progressée peut provoquer de la douleur au niveau des tendons d’Achille ou du fascia plantaire. Il est important de savoir que votre technique de course est grandement influencée par ce que vous avez dans les pieds. Une évaluation de votre patron de course filmée sur tapis roulant permet de vous montrer la technique que vous utilisez et de vous donner les conseils pertinents pour le modifier au besoin.

Votre physiothérapeute peut vous aider

Une évaluation par votre physiothérapeute spécialisé dans les blessures en course à pied permet d’évaluer votre biomécanique, votre patron de course ainsi que le type de chaussures avec lesquelles vous courrez. Tant en prévention que si vous avez des douleurs, il pourra vous conseiller selon la problématique et vos objectifs! Il pourra également vous établir un plan de progression adéquat en début de saison ou pour la reprise de la course après blessure. Voilà toutes les bonnes raisons qui expliquent que les recommandations de votre physiothérapeute spécialisé en course à pied pourraient aider à prévenir des blessures, à courir sans douleur et sans vous blesser, tout en améliorant vos performances!

Bonne course!

Partager cet article
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments