Courir + couleurs = bonheur!

Photo de Mathieu Laberge
Par Mathieu Laberge
Courir + couleurs = bonheur!

Les quelques 500 personnes participant à la deuxième édition du Xcountry Fest Merrell ont pu profiter d’une superbe journée d’automne, dimanche dernier, au Parc régional Val-Morin/Val-David, secteur Far Hills. Soleil, chaleur et couleurs automnales étaient au rendez-vous de cette épreuve de course à pied qui était de retour à Far Hills après une absence d’un an.

 

Benoît Simard s’est imposé au 10 kilomètres avec un temps de 38 minutes 39 secondes, devant le Montréalais Thomas Borderie par un peu moins d’une minute. Frédéric

Deschamps, de Val-David, a été médaillé de bronze en 40 minutes 13 secondes.

«Le parcours empruntait une bonne partie de celui des courses régionales de vélo de montagne, alors j’étais en terrain connu. Par contre, il y avait une section que je connaissais moins et où la montée était plus soutenue. J’ai un peu regretté de ne pas avoir regardé le dénivelé du parcours avant de partir», a commenté à la blague Simard qui participe régulièrement aux courses de vélo de montagne de Far Hills. «C’est un autre événement qui se déroule chez nous et c’est toujours un plaisir d’y participer.»

 

Chez les femmes, Stéphanie Lajoie (47 min 03 s, Mirabel) a été la plus rapide devant Cindy Montambault (50 min 11 s, Val-David) et Édith Sanchez (52 min 17 s, Montréal).

 

Au 5 kilomètres, ce sont deux jeunes athlètes de la catégorie des 13-15 ans qui se sont illustrés au sommet du classement. Félix Plourde-Couture (Trois-Rivières) a battu Louis

Perron-Wojcik au sprint, tandis que Mathieu Paquet (Montréal) a fini troisième. L’épreuve féminine a elle aussi été remportée par un membre de la famille Plourde-Couture,

Marika, qui a été accompagnée sur le podium par Myriam Gaumond (LaSalle) et Laurie Beaupré (Sainte-Adèle).

 

Des sourires bien présents

Parmi ceux qui s’étaient déplacés, le Montréalais Philippe Chauviteau était emballé de son expérience, lui qui a pris part au 10 kilomètres.

 

«L’ambiance est géniale et le parcours est parfait! Je fais aussi du triathlon et de la course sur route, mais ce qui me procure le plus de plaisir, c’est la course en sentiers. C’est moins monotone et il faut toujours faire attention à chaque pas pour éviter les roches et les racines», a souligné celui qui participait à cet événement pour une deuxième fois et qui était accompagné de son fils Elliot, âgé de 7 ans, inscrit au 1 kilomètre.

 

Mentionnons en terminant que Évènements Topchrono, l’organisateur du Xcountry Fest Merrell, remettra tous les profits de la course aux regroupements de partenaires des Laurentides qui sont soutenus par le programme Québec en forme qui vise à l’adoption et le maintien d’une saine alimentation et d’un mode de vie actif chez les jeunes Québécois.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de