COVID-19: le CISSS des Laurentides fait le point

Par Simon Cordeau (initiative de journalisme local)
COVID-19: le CISSS des Laurentides fait le point

En date du 11 décembre, la MRC de La Rivière-du-Nord comptait 1 815 cas confirmés de COVID-19, dont 114 cas actifs. La MRC des Pays-d’en-Haut comptait 508 cas, dont 67 actifs. Dû à la progression rapide des cas depuis une semaine, le gouvernement Legault a annoncé vendredi que la MRC des Pays-d’en-Haut tomberait en zone rouge lundi, 14 décembre.

Le Centre intégré de santé et des services sociaux (CISSS) des Laurentides a tenu une conférence téléphonique vendredi, pour faire le point sur la situation de la COVID dans la région.

 

Les Pays d’en Haut en zone rouge

Dr Eric Goyer, directeur de santé publique des Laurentides, a expliqué que, dans les 7 derniers jours, 35 nouveaux cas ont été confirmés dans la MRC des Pays-d’en-Haut, contre 17 cas durant la période précédente de 7 jours. 87 éclosions sont en cours dans la MRC, dont 22 apparues dans les 7 derniers jours. Parmi celles-ci, 15 éclosions sont dans des écoles primaires, 24 dans des écoles secondaires et 28 dans des milieux de travail.

Dr Goyer a rappelé que la MRC est petite et compte moins de 45 000 habitants. Ainsi même si les chiffres peuvent paraître petits, ils représentent une augmentation significative des cas. Il a aussi souligné que 30 % de la population sont des personnes âgées de 65 ans et plus, qui sont plus vulnérables à la COVID. Il espère donc que le changement de palier au rouge permettra de réduire les contacts sociaux et de ralentir la transmission du virus.

 

Vaccination

Rosemonde Landry, présidente-directrice générale du CISSS des Laurentides, a annoncé que les préparatifs pour la campagne de vaccination contre la COVID étaient bien amorcés. « La campagne de vaccination est la priorité de l’organisation dès maintenant et pour les prochains mois », a-t-elle affirmé.

Caroline Chantal sera directrice responsable du dossier de la vaccination, et sera assistée dans sa gestion par Dr Daniel Auger. Ils seront supportés par un comité d’experts. Le CISSS des Laurentides est déjà en action, et a préparé plusieurs scénarios possibles, selon la quantité de doses reçues et quand elles seront disponibles.

 

Hôpitaux et résidences

Sur les 804 milieux de vie dans les Laurentides, comme les CHSLD, 5 sont en éclosion, touchant 15 usagers et 16 employés, a indiqué Sylvain Pomerleau, directeur général adjoint du programme santé physique générale et spécialisée, de l’enseignement et de la recherche.

Il reste 2 éclosions actives à l’hôpital de Saint-Jérôme, dont une qui devrait se terminer au courant de la fin de semaine.

En réponse à un article de Radio-Canada par Davide Gentile sur la multiplication des cas à l’hôpital de Saint-Jérôme, M. Pomerleau a détaillé une liste de mesures concrètes mises en place pour limiter la transmission du virus, comme la libération d’espaces, la réparation d’équipements, la désinfection de civières et d’unités, de la formation additionnelle pour le personnel, et des audits sur l’équipement de protection individuel, le lavage des mains, la désinfection des espaces, etc.

Partager cet article
S’abonner
Notifier de
guest
2 Commentaires
plus ancien
plus récent Le plus populaire
Inline Feedbacks
View all comments
Christian
Christian
10 mois

Legault (je ne dis plus ‘monsieur Legault) était au courant de ce qui se préparait. Le contraire est impossible. Il veut faire plaisir à tellement de monde qu’il va finir par se mettre toute la population à dos. Décevant

Claude Gratton
Claude Gratton
9 mois

A quand le vaccin dans la région de St Sauveur