COVID-19 : Le Québec sur pause pour trois semaines

Par Production Accès
COVID-19 : Le Québec sur pause pour trois semaines

Afin de continuer la bataille contre l’éclosion de la COVID‑19, d’assurer le respect des mesures d’urgence sanitaire et de se donner le plus de chances possible de réduire la contagion, le premier ministre du Québec, François Legault, a pris la décision de fermer toutes les entreprises et tous les commerces non essentiels jusqu’au 13 avril prochain.

 

À compter de minuit et une minute dans la nuit de mardi à mercredi, tous les services et toutes les activités économi-ques non essentiels au Québec devront s’arrêter. Le premier ministre a demandé à toutes les organisations qui peuvent fermer dès aujourd’hui [23 mars] de le
faire, en soulignant que le télétravail pourra continuer et que les fermetures concernent les lieux physiques. Pour consulter la liste des services et activités commerciales essentiels, veuillez consulter le site internet Québec.ca/coronavirus. M. Legault a assuré que la situation sera quotidiennement réévaluée.

Augmentation des cas confirmés

François Legault a indiqué que le Québec entre dans une nouvelle phase dans sa bataille contre le coronavirus, soit celle d’une transmission communautaire. En date du dimanche 22 mars, à 21 h, il y avait 628 cas de personnes testées positives, 45 personnes sont hospitalisées et 20 sont aux soins intensifs. Le bilan des décès demeure inchangé, soit 4.

L’augmentation soudaine des cas découle du fait que la Direction de la santé publique a modifié sa façon de compiler les données, en considérant dorénavant les cas probables qui avaient été identifiés au cours des derniers jours comme des cas confirmés.

Confinement obligatoire pour les personnes âgées en résidences

Le premier ministre a également annoncé que, dorénavant, toutes les sorties des résidences de personnes aînées sont interdites, sauf sous supervision. Cette nouvelle directive, qui s’applique autant au privé qu’au public, est nécessaire pour rassurer les autres résidents de ces résidences et pour éviter que le virus n’entre dans ces établissements. Les visites demeurent interdites.

Pour rassurer nos aînés, le ministère de la Santé mettra en place un service afin de venir en aide à ceux n’ayant pas de proches ou ne disposant pas d’autres moyens pour faire leur épicerie et leurs achats essentiels. Aucune personne aînée ne manquera de nourriture.

François Legault a tenu à ajouter que, bien que les personnes âgées soient plus à risque que d’autres de conséquences graves, toute la population, peu importe l’âge, doit se plier aux exigences de la santé publique. « On doit tous suivre les consignes. Tout le monde », a-t-il martelé, en rappelant l’importance d’éviter les déplacements qui ne sont pas absolument nécessaires, que ce soit d’un quartier à l’autre, d’une ville à l’autre, d’une région à l’autre, et même d’une province à l’autre.

« Soyons clairs : sauf pour les services essentiels, tout le monde doit rester à la maison. Au cours des prochaines semaines, il va falloir être soudés comme peuple. Les Québécois sont capables d’être courageux, d’être solidaires. Plus on va limiter les contacts physiques, plus vite on va limiter la contagion, plus on va sauver des vies et plus vite on va revenir à une vie normale. J’ai besoin de votre collaboration et je compte sur vous pour aider nos aînés, nos personnes handicapées et nos organismes communautaires », a affirmé François Legault, premier ministre du Québec.

Au moment d’aller sous presse, dans les Laurentides, 30 cas avaient été confirmés. Le maire de Prévost, Paul Germain, a confirmé via sa page Facebook, qu’il y a eu un premier cas de coronavirus à Prévost. « C’est un cas qui devrait se résorber (sic) assez rapidement et tant mieux, la personne est en bonne santé », a affirmé le maire.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de