COVID-19 : Mise à jour dans les Laurentides

Par Production Accès
COVID-19 : Mise à jour dans les Laurentides
(Photo : Émilie Nadeau)

France Poirier et Marie-Catherine Goudreau  (initiative de journalisme local)– Il y a actuellement 303 cas actifs de la COVID-19 dans la région des Laurentides et 480 décès depuis le début de la pandémie. En date du 22 mars, 53 815 doses ont été administrées dans la région. Il n’y a actuellement aucune éclosion dans les hôpitaux de la région.

La semaine dernière, le premier ministre François Legault a annoncé en point de presse certains assouplissements, dont le couvre-feu qui passe à 21 h 30 en zone rouge. « Avec le changement d’heure, il fait plus clair le soir, alors on a décidé de repousser le couvre-feu à 21 h 30 à partir de mercredi le 17 mars », a expliqué M. Legault. De plus, à partir du 26 mars, les salles de spectacles pourront ouvrir dans les zones rouges et les lieux de culte pourront accueillir 25 personnes.

« On a beaucoup regardé la situation dans toutes les régions du Québec en fin de semaine. Il semble que la semaine de relâche n’a pas été dramatique même s’il y a eu une légère augmentation des cas. Le variant continue de nous inquiéter, surtout le variant britannique, qui sont des cas plus contagieux. »

D’ici le 24 juin, le gouvernement estime que tous les Québécois qui le désirent auront reçu une première dose de vaccin.

Les vaccins dans la région

Dans les Laurentides, la vaccination pour les personnes âgées de 65 ans et plus (nées en 1956 et avant) sont invitées à prendre rendez-vous pour recevoir le vaccin. Bien que la vaccination se déroule par groupe d’âge, il sera toujours possible pour une personne plus âgée de prendre rendez-vous pour se faire vacciner même si la séquence de vaccination dans sa région a été élargie aux groupes d’âge suivants.

« Quelques mois seront encore nécessaires pour immuniser une part suffisamment importante de la population, mais nous avançons très bien et c’est pourquoi je trouve important de réitérer que le vaccin peut prendre jusqu’à trois semaines avant d’être pleinement efficace. Ainsi, il est primordial que les gens vaccinés continuent de respecter les mesures sanitaires », mentionne Mme Rosemonde Landry, présidente-directrice générale du CISSS des Laurentides.

Personnes vulnérables

En quatre jours, la première ronde de vaccination à domicile contre la COVID-19 a été complétée dans l’ensemble du territoire. En effet, selon des critères, les personnes vulnérables de 60 ans et plus dans l’incapacité de se déplacer vers un site de vaccination en raison de leur condition, ainsi que celles de 60 ans et moins ayant un profil élevé de perte d’autonomie, ont pu recevoir une première dose du vaccin à domicile.

C’est un total de 722 personnes vulnérables dans l’incapacité de se déplacer vers un site de vaccination et de 368 proches aidants qui ont reçu le vaccin. Plus de 1090 doses ont été administrées.

Partager cet article
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments