COVID-19 : Une diminution continue dans les Laurentides

Par Simon Cordeau
COVID-19 : Une diminution continue dans les Laurentides

En date du 13 mai, la région des Laurentides compte 285 cas actifs de COVID-19, alors qu’elle en comptait 417 il y a deux semaines, au 28 avril. 67 cas sont actifs dans la MRC de La Rivière-du-Nord, et 7 dans la MRC des Pays-d’en-Haut. 263 501 doses de vaccin ont été administrées dans la région.

 

Le Centre intégré de santé et de services sociaux (CISSS) des Laurentides faisait le point sur la situation épidémiologique de la région lors d’une conférence de presse, jeudi. D’entrée de jeu, Dr Eric Goyer, directeur de santé publique des Laurentides, a souligné que la situation allait bien. « Depuis les 3 dernières semaines, il y a une diminution du nombre de cas hebdomadaires. […] Ça nous rassure. »

 

Éclosions

Même si leur nombre va en diminuant, il y a 43 éclosions actives dans les Laurentides, don 21 en milieu de travail, 9 dans des écoles primaires et 8 dans des écoles secondaires. Dr Goyer a toutefois précisé que 60 % des cas détectés ont été en contact avec des cas positifs connus, comme des membres de la famille ou des amis. Il a donc insisté sur l’importance de toujours respecter les consignes sanitaires, malgré les bonnes nouvelles.

« La situation s’améliore, la vaccination va bon train, mais on demande aux gens de faire un dernier petit effort. »

À l’Hôpital de Saint-Jérôme, 6 personnes sont hospitalisées et 2 sont aux soins intensifs. À l’Hôpital de Saint-Eustache, 2 personnes sont hospitalisées et aucune n’est aux soins intensifs.

 

Vaccination

Caroline Chantal, directrice responsable de la vaccination, a présenté l’évolution de la campagne. La vaccination est présentement ouverte aux 25 ans et plus, et sera ouverte aux 18 ans et plus à partir de demain.

Depuis le 8 mai, les résidents des CHSLD ont tous reçu leur deuxième dose. Les résidents des ressources intermédiaires (RI) et des résidences privées pour aînés (RPA) recevront donc leur deuxième dose plus rapidement, du 17 au 31 mai.

Les patients gravement immunosupprimés et ceux qui font de la dialyse verront aussi leur deuxième dose devancée. Ils la recevront 28 jours après la première. Ils n’ont aucune démarche à faire pour prendre leur rendez-vous ou le devancer, et seront contactés directement par leur établissement de santé.

Les données sur la couverture vaccinale de la région, par groupes d’âge, sont désormais disponibles sur le site web du CISSS des Laurentides. Elles seront mises à jour tous les jeudis.

En date du 12 mai, 43 % des Laurentiens ont reçu une première dose de vaccin, dont 91,8 % des 80 ans et plus; 91,6 % des 70 à 79 ans; 85,5 % des 60 à 69 ans; 45,6 % des 35 à 59 ans; et 16,3 % des 18 à 34 ans.

Partager cet article
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments