COVID-19 : Une quatrième vague se dessine pour l’automne

Par Simon Cordeau
COVID-19 : Une quatrième vague se dessine pour l’automne

Le nombre de cas de COVID-19 dans les Laurentides augmente, présageant une possible quatrième vague cet automne. 66 nouveaux cas ont été détectés durant la semaine du 25 juillet, comparativement à 39 cas la semaine précédente. Au début de l’été, moins de 30 cas étaient détectés par semaine.

 

Le Centre intégré de santé et de services sociaux (CISSS) des Laurentides a fait le point sur la situation épidémiologique dans la région, lors d’une conférence téléphonique jeudi.

En date du 5 août, la MRC de La Rivière-du-Nord comptait 11 cas actifs, et celle des Pays-d’en-Haut, entre 1 et 4 cas actifs. Deux éclosions sont présentement actives dans les Laurentides : une en milieu de travail et une en milieu de garde. Il n’y avait que 2 hospitalisations en raison du virus dans la région au début de la semaine.

Dans les dernières semaines, 91 % des nouveaux cas étaient des personnes non-vaccinées ou ayant reçu une seule dose de vaccin. « On vous recommande de vous faire tester si vous avez des symptômes, parce que le virus continue de circuler. C’est très important d’aller chercher une deuxième dose, puisqu’elle protège beaucoup plus. On invite aussi les gens qui n’ont pas eu de première dose à considérer aller se faire vacciner. C’est encore le meilleur moyen pour se protéger », insiste Dr Eric Goyer, directeur de santé publique des Laurentides.

Même si les personnes doublement vaccinées peuvent attraper le virus et le transmettre, celles-ci ont beaucoup moins de chance de développer des symptômes graves, d’être hospitalisées ou d’en décéder, et elles sont contagieuses moins longtemps, rappelle Dr Goyer.

 

Variants

Le variant alpha (britannique) est toujours la souche prédominante dans la région. Il compte pour environ 50 % des nouveaux cas. Toutefois le variant delta, très contagieux, est déjà bien présent dans la région et continue de prendre de l’importance. Sur les 66 cas détectés la semaine dernière, 17 sont confirmés être du variant delta et une quinzaine sont soupçonnés.

En regardant ce qu’il se passe dans le reste du monde, il est probable que le variant devienne prédominant dans les Laurentides dès cet automne. « Le virus va circuler avec la rentrée scolaire, et le variant delta est tellement plus contagieux. Même les CDC américains [Centers for Disease Control and Prevention] le compare à la varicelle », avertit Dr Goyer.

Le variant delta semble aussi mener à des symptômes plus sévères et à davantage d’hospitalisations. Il représente déjà la majorité des cas au Canada.

 

Vaccination

En date du 5 août, 787 432 doses de vaccins ont été administrées dans les Laurentides. 84,2 % des Laurentiens de 12 ans et plus ont reçu une première dose de vaccin. 67,2 % ont reçu leurs deux doses, avec un bond de 5 % durant la dernière semaine.

« Certaines personnes sont éligibles pour devancer leur deuxième dose. Avec la situation épidémiologique, c’est important de devancer », souligne Caroline Chantal, directrice responsable de la campagne de vaccination dans les Laurentides.

 

Il y a cinq moyens de se faire vacciner :

  • Prendre rendez-vous sur la plateforme clicsante.ca
  • Prendre rendez-vous en appelant le 1-877-644-4545
  • Utiliser l’application mobile NotifVAX
  • Se rendre sans rendez-vous dans un site de vaccination
  • Le VacciBUS qui sillonne la région, et dont les horaires sont disponibles en ligne
Partager cet article
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments