pub de recyclage
(Photo : Courtoisie)
Dr Éric Goyer, directeur de la santé publique des Laurentides.
|

CISSS des Laurentides : Plus de 2000 employés dépistés

Par France Poirier

Au cours des derniers jours, un dépistage massif a été effectué auprès des employés qui travaillent en CHSLD publics et privés. Dans la région plus de 2000 employés ont été dépistés.

 

« La région des Laurentides est la 2e région au Québec où le plus grand nombre d’employés a fait un test. De ce nombre, seulement 26 ont testé positif, l’équivalent de 1 %. Parallèlement à cette situation, on compte plus de retour d’employés que de départs dans les milieux de vie ce qui n’a pas occasionné d’embûches supplémentaires au niveau du personnel », explique Jean-Philippe Cotton, président directeur-général adjoint au CISSS des Laurentides.

Bilan des milieux de vie

En date de dimanche dernier, 14 milieux de vie étaient touchés par la COVID dans la région. À chaque semaine, on compte de moins en moins de milieux touchés par une éclosion. La situation s’améliore depuis la semaine dernière avec une trentaine d’usagers de moins atteints et le retour d’une trentaine d’employés guéris de la COVID.

Dr Éric Goyer, directeur de la Santé publique des Laurentides observe depuis quelques jours une diminution quotidienne, ce qui est très positif. « Par ailleurs, on observe aussi un relâchement des mesures de prévention, ça nous inquiète, mais on rappelle aux gens de respecter les deux mètres et si ce n’est pas possible de porter un couvre-visage. Ceux qui ont des symptômes compatibles, on leur demande d’aller se faire dépister. Depuis le 25 mai, 934 dépistages ont été réalisés grâce à l’unité mobile que l’on déplace selon les éclosions dans différents milieux de la région »

 

Suivi à la Maison Wilfrid-Grignon

« On est rendu à trois cas confirmés sur l’ensemble de la ressource », a affirmé Jean-Philippe Cotton lors du point de presse du 8 juin. « L’éclosion est en contrôle présentement. On pense même à annoncer la levée de l’éclosion dans les prochains jours. »

Rosemonde Landry, présidente-directrice générale, a pour sa part ajouté : « Après environ six semaines de travail, la levée de l’isolement de l’ensemble des résidents est prévue dans les prochains jours. C’est un beau succès. […] Nous sommes fières du travail accompli par nos équipes à la Maison Wilfrid-Grignon jusqu’à ce jour. Nous continuons d’accompagner cette ressource tant que cela sera nécessaire. »

NOUVELLES SUGGÉRÉES

0 Comments

Submit a Comment

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.

Ce site est protégé par reCAPTCHA et les politiques de confidentialité et conditions de service de Google s'appliquent.