pub de recyclage
Mme Marie-Eve Thériault, adjointe au directeur de santé publique
|

« Il faut rester vigilant », demande la Direction de Santé publique

Par France Poirier

Malgré une nette amélioration de la situation liée à la COVID-19, la Direction de Santé publique du CISSS des Laurentides demande aux gens de rester vigilants malgré le déconfinement.

 

« Actuellement on observe une tendance à la baisse. Il est important que toute la population poursuive les beaux efforts afin que l’on continue d’annoncer de bonnes nouvelles. Ainsi, le lavage de mains, le port du masque dans les lieux publics, ainsi que la distanciation sociale sont les mesures importantes à observer. On remarque avec le déconfinement un certain relâchement », souligne Marie-Ève Thériault adjointe au directeur de la Santé publique.

Milieu de vie

Dans le CISSS des Laurentides, on compte 804 milieux de vie. « La situation s’est grandement améliorée depuis le 20 mai, alors que nous comptons actuellement 46 cas confirmés actifs soit 175 cas de moins qu’en date du 20 mai », souligne Jean-Philippe Coton, président-directeur général adjoint du CISSS. Actuellement, quatre milieux de vie sont en éclosion ( soit deux cas et plus ), soit le CHSLD Le Boisé, le CHSLD Desjardins, le CHSLD Argenteuil et la Résidence Jardin des sources. « La situation à Wilfrid-Grignon va beaucoup mieux puisqu’il n’y avait plus de cas en date de lundi. Au total, on comptait 129 décès dans les milieux de vie. On a procédé au dépistage massif de 2 500 membres du personnel dans les CHSLD dont 45 personnes asymptomatiques ont été déclarées positives. Le nombre de retour au travail est grandement supérieur au nombre de nombre de retrait », ajoute celui-ci.

Dépistage en baisse

Sylvain Pomerleau a souligné qu’au cours des dernières semaines, on tentait de dépister de 300 à 350 personnes par jour, mais il semble que les personnes ont moins tendance à se faire tester. « On invite, les personnes à faire un dépistage dès l’apparition des premiers symptômes. À la demande du ministère, nous sommes en planification de la deuxième vague qui pourrait arriver à l’automne. On doit prévoir une soixantaine de lits d’hospitalisation et de 14 lits en soins intensifs », explique le directeur adjoint.

Climatisation

« Le gouvernement nous avait alloué 1,6 M$ pour un projet de climatisation. Nous avons acheté 101 unités de climatisation qui seront installées d’ici le vendredi 26 juin dans nos CHSLD. Elles seront placées dans les bouts de corridors, ce qui devrait grandement aider à climatiser les chambres des résidents », a conclu Rosemonde Landry, présidente-directrice générale du CISSS des Laurentides.

NOUVELLES SUGGÉRÉES

1 Comment

  1. guy martin

    bonjour , question un peu banale mais importante. est-ce que un marché i.g.a peut me refusé le port de la visiere sachant que la visiere protege du front au menton. merci

    Reply

Submit a Comment

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.

Ce site est protégé par reCAPTCHA et les politiques de confidentialité et conditions de service de Google s'appliquent.

Événements à venir

Aucun événement restant pour Août