pub de recyclage
(Photo : Ève Ménard )
Le Golf La Vallée à Sainte-Adèle se prépare pour la saison.
|

Les clubs de golf se préparent à une saison atypique

Par Production Accès

Mardi le 5 mai dernier, la Table de concertation de l’industrie du golf du Québec a été autorisée par la Direction de la santé publique à partager le guide « Protocole d’ouverture des parcours de golf du Québec » avec les propriétaires des clubs de la province, laissant présager une reprise imminente, mais transformée.

 

Plusieurs mesures

Le directeur général du Club de Golf le Grand-Duc à Sainte-Sophie, André Guillemette, voit cette annonce d’un très bon œil. « Le fait d’avoir reçu la permission de diffuser les choses à faire, nous laisse présager que nous devrions avoir une réponse incessamment pour pouvoir procéder à l’ouverture des clubs de golf. » Entre temps, le club en profite pour s’organiser selon les mesures demandées. « Les seuls services qui seront disponibles sont le golf, le champ de pratique, le casse-croûte et la boutique. Ce qui signifie qu’il n’y aura aucun tournoi et aucune cuisine. »

Parmi les consignes, aucun rassemblement ne sera permis, faisant en sorte que les golfeurs ne pourront pas arriver plus de trente minutes avant le début de leur heure de départ. Immédiatement le parcours terminé, les clients devront quitter le club et ne pourront pas laisser leur équipement sur place. Ce sera une personne par voiturette, à moins d’habiter à la même adresse. Celles-ci seront désinfectées chaque fois qu’elles reviendront et avant qu’un autre client puisse les utiliser. À la boutique, ce sera une personne à la fois : « Les gens vont entrer par la porte avant et ressortir par la porte arrière. Ainsi, il n’y aura pas de croisement », explique Monsieur Guillemette.

Des bonnes nouvelles

Malgré tout, savoir que la reprise de leurs activités serait imminente est une bonne nouvelle pour les propriétaire de clubs de golf. André Guillemette souligne que depuis trois semaines, son équipe réduite travaille à préparer le terrain. Normalement, les dates d’ouverture varient entre le 2 et le 9 mai. « Au moment ou on se parle [6 mai], on serait prêt à ouvrir. Notre terrain est prêt. »

Daniel Corbeil, directeur général du Golf La Vallée à Sainte-Adèle, se réjouit aussi des récents développements, lui qui normalement, ouvrait son club aux alentours du 20 mai. « L’industrie du golf, on parle de 45 000 à 50 000 emplois saisonniers au Québec. C’est assez important, donc nous sommes contents. » Le directeur m’affirme que pour le moment, son équipe en est à préparer le terrain et à s’adapter par rapport aux mesures qui doivent être mises en place.

Une industrie qui fonctionnera à moitié

Il est optimiste que les gens viendront jouer au golf cet été. « Les gens ne pourront pas jouer à grand chose d’autre. Tu ne peux pas jouer au soccer parce que tu seras trop proche, tu ne peux pas jouer au baseball. Alors il va avoir le tennis, le golf et le vélo qui vont être très populaires d’après moi. Pour avoir du monde, il va en avoir. Mais c’est une business qui fonctionnera à moitié. Seulement la billetterie fonctionnera; je ne pourrai pas engager mes serveuses si je n’ai pas d’évènements, ce qui est dommage. »

En effet, autant Daniel Corbeil qu’André Guillemette reconnaissent qu’il s’agira d’une année difficile étant donné que l’événementiel n’aura vraisemblablement pas lieu. « Point de vue chiffre d’affaires, ce ne sera pas une année terrible », reconnaît le directeur général du Golf La Vallée, lui qui organisait souvent des journées thématiques incluant golf et souper. Malheureusement, de tels évènements ne seront plus possibles.

« Cette année, on est vraiment dans l’incertitude », admet André Guillemette. Ce dernier souligne que le Club de Golf le Grand-Duc accueille près de 30 000 golfeurs par année. « Mais cette année, nous en aurons combien? 15 000? 20 000? On n’en a aucune idée. […] L’industrie du golf, ce n’est pas une industrie qui a beaucoup de marge de manœuvre point de vue rentabilité; on le voit par les différentes fermetures à gauche et à droite. Alors ce sont les clubs de golf qui sont vraiment en santé qui passeront à travers », conclut le directeur.

Club de Golf le Grand-Duc à Sainte-Sophie. Photo : Courtoisie

NOUVELLES SUGGÉRÉES

0 Comments

Submit a Comment

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.

Ce site est protégé par reCAPTCHA et les politiques de confidentialité et conditions de service de Google s'appliquent.