(Photo : CISSS des Laurentides)
|

Plus de tests seront effectués dans la région

Par France Poirier

CISSS des Laurentides

La Direction de la santé publique souhaite réaliser 600 tests de dépistage par jour au cours des prochaines semaines. On veut vérifier comment ça se passe dans les Laurentides, comparativement aux autres régions.

 

« Il est certain que les cas vont continuer d’augmenter avec la multiplication des tests, mais c’est une façon de bien connaître la situation et de pouvoir isoler les gens qui sont atteints et ainsi éviter la propagation », a souligné le Dr Éric Goyer, directeur de la Santé publique des Laurentides.

Des patients de l’extérieur

L’Hôpital de Saint-Jérôme reçoit des patients qui viennent de l’extérieur étant donné que c’est un centre désigné pour prendre en charge de la clientèle COVID positive. « Saint-Jérôme compte une soixantaine de lits d’hospitalisation régulière et une vingtaine de lits de soins intensifs. L’ensemble des lits ne sont pas tous occupés tant pour les hospitalisations régulières que pour les soins intensifs. Une quinzaine de patients aux soins intensifs, dont certains sont déclarés COVID positif et d’autres sont en attente de résultats », a souligné Sylvain Pomerleau du CISSS des Laurentides.

Jean-Philippe Cotton fait l’état de situation dans les milieux de vie. « Jeudi dernier, on comptait 18 milieux de vie où il y avait des cas de COVID positif, dont sept milieux de vie publics et onze milieux de vie privés. Quatre de ces lieux ont plus de 25 % de cas confirmés, on suit de près la situation. »

NOUVELLES SUGGÉRÉES

0 Comments

Submit a Comment

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.

Ce site est protégé par reCAPTCHA et les politiques de confidentialité et conditions de service de Google s'appliquent.